Nice : la police déloge des Gilets jaunes qui s'étaient installés dans un hôpital désaffecté

- Avec AFP

Nice : la police déloge des Gilets jaunes qui s'étaient installés dans un hôpital désaffecté © VALERY HACHE Source: AFP
Des Gilets jaunes niçois devant l'hôpital désaffecté le 3 janvier 2018.

La police a expulsé dans le calme une quinzaine de Gilets jaunes qui s'étaient installés dans un hôpital désaffecté de Nice. Ils occupaient le bâtiment pour en faire «un lieu de débats» et «pour héberger des familles qui dorment à la rue».

Le 3 janvier vers 21h, des Gilets jaunes (une quinzaine selon Nice Matin) ont été expulsés par la police d'un ancien hôpital désaffecté du centre-ville de Nice (Alpes-Maritimes), dans lequel ils affirment s'être installés le 23 décembre. Les forces de l'ordre ont d'abord investi les lieux et contrôlé l'identité des occupants puis les ont délogés dans le calme.

Dans la journée, ceux-ci avaient déployé sur la façade du bâtiment un gilet jaune géant sur lequel était inscrit le sigle «RIC», renvoyant au fameux référendum d'initiative citoyenne, l'une des revendications du mouvement. Un témoin a diffusé une vidéo de la séquence sur Twitter.

Nous sommes entrés dans ces lieux sans voie de fait pour en faire un lieu de débats et de conférences et pour héberger des familles qui dorment à la rue

Alors qu'ils étaient délogés par les forces de l'ordre, les manifestants ont entonné La Marseillaise.

«Nous sommes entrés dans ces lieux sans voie de fait pour en faire un lieu de débats et de conférences et pour héberger des familles qui dorment à la rue, on n'admet pas qu'ils couchent dehors avec le froid qu'il fait», a expliqué pour l'AFP Martial, le référent médias de ces Gilets jaunes niçois depuis le perron de l'hôpital Saint-Roch, alors que les forces de l'ordre avaient déployé un cordon de sécurité pour empêcher toute nouvelle intrusion.

Les Gilets jaunes font valoir une action de charité envers les sans-abri

Ces Gilets jaunes ont affirmé héberger depuis quelques jours trois familles, dont deux familles albanaises demandeurs d'asile, qu'ils ont trouvées dormant dans les rues de Nice. «Ces familles de SDF ont l'eau, l'électricité, elles sont nourries et logées grâce aux Gilets jaunes», a fait savoir ce référent, qui appelle «tous les autres Gilets jaunes de France à s'approprier, légalement, des lieux désaffectés pour héberger eux aussi des SDF».

«C'est aussi destiné à devenir un lieu de débats pour faire des ateliers constituants sur le RIC et la Constitution», a souligné un autre Gilet jaune à l'AFP. Des conférences sont également envisagées, notamment avec Etienne Chouard, un professeur d'économie et de droit et blogueur qui a popularisé chez les Gilets jaunes l'idée du référendum citoyen.

Les Gilets jaunes avaient dit espérer occuper l'hôpital «au moins jusqu'à la fin de la trêve hivernale».

Situé en plein centre-ville, l'hôpital Saint-Roch, qui appartient toujours au CHU de Nice, n'héberge plus, dans l'une de ses ailes, que des services d'odontologie depuis la construction du nouvel hôpital Pasteur. La municipalité de Nice a prévu de transformer le bâtiment en commissariat réunissant police municipale et police nationale.

Lire aussi : Comme pour Noël, des Gilets jaunes ont préféré passer le Nouvel An ensemble (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»