«Inacceptables», «insupportables» : LR et RN dénoncent les violences contre les motards de la police

«Inacceptables», «insupportables» : LR et RN dénoncent les violences contre les motards de la police© Capture d'écran vidéo RT

Après avoir lancé des grenades lacrymogènes vers un groupe de Gilets jaunes, des motards de la police ont été attaqués sur les Champs-Elysées par une vingtaine d’individus. Des responsables de droite et du RN ont dénoncé avec vigueur ces violences.

La vidéo de violences à l'encontre de quatre motards de la police aux abords de l’avenue des Champs-Elysées durant l'acte 6 de la mobilisation des Gilets jaunes, le 22 décembre, a suscité des réactions indignées à droite de l’échiquier politique. 

Lire aussi : Policiers attaqués sur les Champs-Elysées : ce qu'il s'est passé avant et après la scène (VIDEO)

Alors que plusieurs centaines de manifestants investissaient l'avenue parisienne, quatre fonctionnaires des forces de l'ordre ont tenté de disperser le rassemblement à l'aide de grenades lacrymogènes. Ils ont ensuite été pris à partie par une vingtaine d'individus qui leur ont notamment jeté des trottinettes, des pavés et des pots de fleurs. L'un des fonctionnaires de police alors en difficulté a mis en joue les manifestants avec son arme de service, avant de quitter rapidement les lieux avec ses deux autres collègues.

«Les violences subies aujourd'hui par les motards de la police nationale à Paris sont inacceptables», a notamment réagi Eric Ciotti le jour même des événements. Le député Les Républicains (LR) a appelé à sanctionner «très lourdement» les auteurs de ces violences et apporté dans la foulée son soutien aux forces de l’ordre.

La porte-parole de LR Laurence Sailliet s’est exprimée en des termes similaires : «Ces violences sur nos policiers sont inacceptables et insupportables. Cette fois elles sont filmées, mais nous savons bien qu’ils ont été victimes de nombreuses agressions. Aucune tolérance pour ces voyous qui attaquent ceux qui nous protègent.»

Des cadres du Rassemblement national (RN) ont fait entendre un son de cloche similaire. «Odieuse et lâche agression contre ces policiers. Rien ne peut justifier cette tentative de lynchage», s’est ainsi insurgé le député Gilbert Collard.

 

Son collègue député (RN) Louis Aliot a fait connaître son soutien aux quatre motards de la police, en relayant un tweet de la déléguée syndicale d'Unité SGP Police-Force ouvrière Linda Kebbab, dans lequel celle-ci déclare : «Nos collègues victimes ce soir [du 22 décembre] d’un lynchage sur les Champs-Elysées. S’ils n’étaient pas parvenus à fuir, abandonnant une moto, auraient ils été tués ? C’est ce qu’ils subissent depuis un mois. Stop à la désinformation quand ils doivent se défendre.»

«Inacceptables», «insupportables» : LR et RN dénoncent les violences contre les motards de la police

Selon les chiffres de l'exécutif, l'acte 6 du mouvement des Gilets jaunes a mobilisé à travers l'hexagone 38 600 participants. Certains rassemblements ont été marqués par des violences isolées, notamment à l'encontre de journalistes ou encore de policiers. 220 interpellations ont été menées.

Lire aussi : L'acte 6 des Gilets jaunes, un retour aux «années 1930» ? C'est l'avis du gouvernement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»