«Solidarité avec la France d'en bas dont nous faisons partie» : des policiers avec les Gilets jaunes

«Solidarité avec la France d'en bas dont nous faisons partie» : des policiers avec les Gilets jaunes
Capture d'écran Facebook du Collectif autonome des policiers d'Ile-de-France
Suivez RT France surTelegram

«Opération Gilets jaunes police». Sur Facebook, des policiers, dont certains avaient participé à la manifestation des «policiers en colère» en 2016 ont lancé un défi : se prendre en photo avec un gilet jaune siglé «police», en signe de solidarité.

Le 25 novembre, au lendemain de l'impressionnante manifestation contre la hausse des prix des carburants, qui a notamment eu lieu à Paris, le Collectif autonome des policiers d'Ile-de-France a décidé d'afficher son soutien au mouvement des Gilets jaunes en endossant la veste de sécurité jaune estampillée «police».

Dans une photographie postée sur le compte Facebook du collectif, on peut voir des policiers dans la cour de leur commissariat qui posent de dos. Le cliché est accompagné d'un texte dans lequel ces gardiens de la paix lancent un défi à leurs collègues : un concours photo, gilets jaunes sur le dos, en compagnie d'autres collègues.

Et les policiers en colère de proposer de poser «devant un véhicule ou un bâtiment police», mais également en compagnie d'autres services d'urgence et de sécurité : «Si vous aussi vous êtes en détresse dans la police à cause du management carriériste, du manque de moyens, du manque d'effectifs, des décisions de justice laxistes, du manque de volonté politique, de l'individualisme grandissant dans notre profession... Enfilez votre plus beau gilet jaune fourni par l'administration ! Prenez-vous en photo (avec vos collègues) devant un véhicule ou un bâtiment police et envoyez-nous votre photo sur notre Facebook en MP ou mail.»

Solidarité totale avec la France d'en bas dont nous faisons partie !

«Comme on ne bosse jamais en solo sur la VP [voie publique], n'hésitez pas à vous prendre en photo avec nos amis pompiers, gendarmes, policiers municipaux, douaniers, agents pénitentiaires et montrons nous aussi notre mécontentement qui couve depuis des années. Ne soyons pas résignés, les choses peuvent changer grâce à vous, collègues et citoyens. Solidarité totale avec la France d'en bas dont nous faisons partie !», poursuit le texte.

Certains ont déjà répondu à l'appel et ont posé avec des soldats du feu.

En grande partie à l'origine du mouvement des policiers en colère dont les membres avaient défilé sur les Champs-Elysées en 2016 après les violences anti-police de Viry-Châtillon, le Collectif autonome des policiers d'Ile-de-France fait partie des mouvements spontanés qui se sont créés au sein des forces de l'ordre, à l'instar de la Mobilisation des policiers en colère dont la présidente, Maggy Biskupski s'est récemment suicidée et l'Union des policiers nationaux indépendants (UPNI).

Ces mouvements avaient annoncé leur solidarité avec le mouvement des Gilets jaunes dès le début du mois de novembre tout en précisant qu'ils se désolidariseraient de toute forme de violence. Le syndicat Unité SGP-police avait également déclaré une opération zéro PV le 17 novembre pour la première manifestation des Gilets jaunes.

Antoine Boitel

Lire aussi : Marche blanche en hommage à Maggy Biskupski : les policiers en colère se mobilisent (ENTRETIEN)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix