Vers un mouvement long ? Des «gilets jaunes» poursuivent les blocages ce 18 novembre

Vers un mouvement long ? Des «gilets jaunes» poursuivent les blocages ce 18 novembre© CHARLY TRIBALLEAU Source: AFP
Deux gilets jaunes sont à l'arrêt sur une route proche de Caen, le 17 novembre (image d'illustration).

Alors que certains d'entre eux ont passé la nuit à maintenir des barrages, des «gilets jaunes» comptent poursuivre leurs actions de blocage, au lendemain d'une mobilisation nationale. Près de 150 sites sont sous surveillance des forces de l'ordre.

Après avoir mobilisé près de 300 000 manifestants le 17 novembre selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, le mouvement citoyen des «gilets jaunes», opposé à la hausse des prix des carburants, pourrait bien s'inscrire dans la durée.

Dans la nuit du 17 au 18 novembre, quelque 3 500 personnes sont restées mobilisées sur 87 lieux différents, selon des déclarations du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner au micro de RTL. Et ce 18 novembre, des «gilets jaunes» se sont de nouveau réunis à des points de ralliement, dans plusieurs régions en France.

Lire aussi : «Gilets jaunes» : que retenir de cette première journée de mobilisation ? (PHOTOS, VIDEOS)

A l'antenne d'Europe 1 ce matin, Christophe Castaner a annoncé que pas moins de 150 sites allaient être surveillés dans la journée, là où des manifestants appellent à reconduire le mouvement.

Rebelote ce 18 novembre ?

Dans le Sud-Est, des «gilets jaunes» ont entamé des actions de blocage, notamment avec la mise en place de barrages filtrants à Avignon, Cavaillon ou encore Carpentras, comme le rapporte La Provence.

En Bretagne, les blocages ont débuté tôt dans la matinée autour de Rennes, chef-lieu du département d'Ille-et-Vilaine. Ainsi en témoigne cette photo prise avant le lever du jour, diffusée par France 3 Bretagne.

La préfecture des Vosges a de son côté publié un communiqué récapitulant les sites perturbés dans le département par des manifestations de «gilets jaunes», ce 18 novembre.

En Normandie, une action de blocage a été constatée à Saint-Romain-de-Colbosc, à en croire un internaute ayant publié la photo d'un barrage filtrant dans la fraîcheur matinale.

Si la mobilisation a été de grande ampleur le 17 novembre, elle a été entachée par la mort d'une manifestante de 63 ans percutée par une conductrice prise de panique. En outre, plus de 400 personnes ont été blessées, dont 14 gravement, y compris parmi les forces de l'ordre, et 282 personnes ont été interpellées. 

Lire aussi : «On est en train de crever» : au cœur de la mobilisation des «gilets jaunes» à Sedan (REPORTAGE)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter