«Benalla» une marque déposée depuis juillet pour les armes à feu, la fourrure et la garde d'enfants

- Avec AFP

«Benalla» une marque déposée depuis juillet pour les armes à feu, la fourrure et la garde d'enfants© Bertrand GUAY Source: AFP
Alexandre Benalla lors de son audition devant la commission d'enquête du Sénat, illustration
Suivez RT France surTelegram

Alexandre Benalla a-t-il de la suite dans les idées ? La marque Benalla a été déposée à l'INPI en plein cœur de l'été alors que l'affaire faisait rage. Les produits concernés vont de l'explosif à la garde d'enfants en passant par la fourrure.

Une avocate parisienne a déposé le 23 juillet la marque «Benalla» afin de faire valoir ses droits sur d'éventuelles armes à feu, explosifs, fourrures, gardes pour enfants à domicile ou serviettes en papier au nom de l'ex-collaborateur de l'Elysée, a appris l'AFP le 26 septembre auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI).

Au lendemain de la mise en examen d'Alexandre Benalla pour des violences le 1er mai, Me Géraldine Lesieur avait déposé cette demande d'inscription de la marque «Benalla».

Alexandre Benalla n'a «pas forcément été informé» de cette démarche, a expliqué le service de presse de l'INPI. Le délai légal de deux mois pour contester ce dépôt est par ailleurs désormais dépassé.

Le délai légal de deux mois pour contester ce dépôt expirera le 17 octobre. Pour y faire opposition, il faut cependant déjà posséder soi-même une marque du même nom, puisque, selon le service de presse, «rien n'interdit de déposer comme marque un nom patronymique. Au contraire, c'est expressément prévu par les textes». 

L'avocate parisienne, qui a, selon son cabinet, défendu les intérêts du préfet de police, devra désormais attendre deux mois supplémentaires pour voir sa demande définitivement «validée», précise-t-on à l'INPI. Dans cet intervalle, l'INPI «examine les conditions de validité» de la marque, en se fondant notamment sur «le respect de l'ordre public et des bonnes mœurs», a précisé une source au sein de l'Institut.

Si sa demande est validée, Géraldine Lesieur deviendra la propriétaire légale de la marque «Benalla». Contactée par RT France, l'avocate parisienne n'était pas joignable. C'est la seule marque qu'elle a à ce jour déposée au titre de la propriété industrielle, selon les informations de l'AFP.

Lire aussi : Benalla reçu en «guest star» à la réception de la fête nationale saoudienne au Petit Palais à Paris

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix