L'Elysée aurait refusé la démission d'Alexandre Benalla

L'Elysée aurait refusé la démission d'Alexandre Benalla© Philippe Wojazer Source: Reuters
Le président français Emmanuel Macron, accompagné par Alexandre Benalla, salue des sympathisants après avoir voté au premier tour des élections législatives au Touquet, le 11 juin 2017
Suivez RT France surTelegram

Au cours d’un entretien accordé au Journal du dimanche, Alexandre Benalla revient sur la mise à pied dont il a écopé après son intervention lors d’un rassemblement du 1er mai. Il affirme avoir proposé sa démission à l’Elysée qui l’aurait refusée.

Alexandre Benalla continue de s’épancher dans les médias. Après Le Monde et TF1, l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron revient sur la sanction infligée par l’Elysée après les incidents du 1er mai, au cours d'une interview publiée ce 29 juillet dans le Journal du dimanche

Il a confié à l’hebdomadaire s’être entretenu avec le chef de l’Etat, en marge d’une réception : «Il m’a pris à part et il m’a dit : "Tu as commis une grosse faute. Ça m’a déçu, je me suis senti trahi. Tu es sanctionné, c’est normal. Je te fais confiance, mais tu vas devoir assumer."» Face à la remontrance du chef de l’Etat, Alexandre Benalla juge alors sa sanction «humiliante» et affirme avoir proposé sa démission. «J'ai dit que j'étais prêt à démissionner. On m'a répondu que ce n'était pas la peine» assure-t-il sans apporter plus de détails.

Alors que plusieurs élus réclament son audition, l'ex-collaborateur du chef de l'Etat n'exclut pas de livrer sa version des faits devant les commissions d'enquête de l'Assemblée nationale et du Sénat : «Je dois me reposer, réfléchir. Mais oui, j'ai plutôt envie d'y aller. Ils veulent des explications, j'ai de quoi leur en donner.»

Lire aussi : «Relooking», «opération de communication» : la une du JDD sur Alexandre Benalla vivement critiquée

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix