Confidences au Parisien : Christiane Taubira pourrait «découper en lamelles» Vladimir Poutine 

Confidences au Parisien : Christiane Taubira pourrait «découper en lamelles» Vladimir Poutine  Source: Reuters
Christiane Taubira et Vladimir Poutine 

Au Parisien, l'ex-ministre a confié toute la détestation qu'elle éprouvait pour Donald Trump, ainsi que pour Vladimir Poutine, qu'elle pourrait «découper en lamelles». Elle avait toutefois demandé au journal de ne pas publier ces derniers propos...

Icône d'une partie de la gauche, Christiane Taubira ne porte visiblement pas le maître du Kremlin dans son cœur. Au Parisien, l'ex-garde des Sceaux de la présidence Hollande a tenu des propos pour le moins sévères à l'égard de certains chefs d'Etat actuels. Déplorant une «urgence dramatique, comme on n’en a pas connu depuis la Seconde Guerre mondiale» et un «monde [qui] va mal», l'ancienne ministre s'en prend tout d'abord au locataire de la Maison Blanche, Donald Trump : «Un fou furieux. Un cocktail explosif inédit d’ignorance, de vulgarité, de détermination, d’aveuglement joyeux. Sexiste ! Raciste ! Xénophobe ! Et réjoui !», déclare-t-elle sans ambages.

Puis, rapporte Le Parisien, Christiane Taubira déclare sa détestation de Vladimir Poutine, qu'elle pourrait «découper en lamelles» – l'auteur de l'article confessant, néanmoins, que l'ex-ministre l'avait enjoint de ne pas rapporter cette précision.

Le journal n'a pas détaillé ce qu'elle reproche exactement au président russe. Toujours est-il que la retraitée de la politique, extrêmement courtisée à gauche d'après le quotidien, porte un grand intérêt à la scène internationale – et rêverait d'une «mission». Quant à un éventuel rôle sur la scène politique française, Christiane Taubira reste sibylline. «Vous avez des bottes de sept lieues, vous ! Je ne fais pas de politique de kangourou», répond-elle, lorsqu'il lui est demandé si elle songe à la présidence de 2022. Sans, donc, dire clairement non. 

Lire aussi : «Je suis contente de l’avoir inscrit dans la loi !» : Taubira tacle Bayrou sur l’affaire du MoDem

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter