Angelina Jolie : «J'appelle la communauté internationale à ne pas oublier Mossoul»

Angelina Jolie : «J'appelle la communauté internationale à ne pas oublier Mossoul» Source: Reuters
Angelina Jolie en visite à Mossoul

L'envoyée spéciale des Nations unies pour les réfugiés, Angelina Jolie, s'est rendue à Mossoul pour rencontrer la population locale et donner son point de vue sur la dévastation de la ville après les combats qui s'y sont déroulés entre 2014 et 2017.

Ambassadrice de bonne volonté pour le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Angelina Jolie s'est rendue le 16 juin en Irak pour la cinquième fois. Elle a pu échanger avec la population locale et constater les ravages subis par la ville Mossoul, après la destruction de nombreux bâtiments et maisons entre 2014 et 2017.

«C'est la pire destruction que j'ai vue pendant toutes mes années de travail avec le HCR», avoue-t-elle pour le site de l’organisation. Alors que Mossoul a subi l'occupation de Daesh et des bombardements, Angelina Jolie livre un constat lugubre : «Les gens ici ont tout perdu. Leurs maisons sont détruites. Ils sont démunis. Ils n'ont pas de médicaments pour leurs enfants et beaucoup n'ont pas d'eau courante, ni accès à aucun service de base. Ils sont toujours entourés de corps dans les décombres. Après le traumatisme inimaginable de l'occupation, ils tentent maintenant de reconstruire leurs maisons, souvent avec peu ou pas d'aide.» Dans des vidéos, on voit l'actrice marcher dans les ruelles de la ville dévastée, discutant avec des familles afin de connaître leurs opinions pour la reconstruction.

Le HCR rappelle que la ville a été occupée pendant trois ans par Daesh. L'opération de combat pour reprendre la ville a été la plus grande et la plus longue bataille urbaine depuis la Seconde Guerre mondiale et «les décombres rappellent Dresde», selon le HCR. Angelina Jolie lance un appel à l'aide à la communauté internationale : «Ils sont tristes et traumatisés, mais ils ont aussi de l'espoir. Ils nettoient leurs maisons de leurs propres mains et se portent volontaires et s'entraident. Mais ils ont besoin de notre aide.»

«J'appelle la communauté internationale à ne pas oublier Mossoul et à ne pas détourner son attention de son peuple», ajoute la star américaine.

Le 9 juillet 2017, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi proclamait la victoire dans Mossoul libérée, à l'issue d'une bataille de près de neuf mois contre les djihadistes de l'Etat islamique. Les combats, avec l'appui des bombardements de l'aviation américaine, parfois au phosphore blanc, ont fait des milliers de morts. Selon l'ONG Human Rights Watch, quelque 700 000 civils ont dû fuir les combats, abandonnant souvent la totalité de leurs biens derrière eux.

Lire aussi : «Existence sombre et macabre» : le quotidien des civils à Mossoul, dévastée par la guerre (EXCLUSIF)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter