«Le roi te touche, Dieu te guérit» : l'envolée lyrique de Bruno Roger-Petit sur Macron

«Le roi te touche, Dieu te guérit» : l'envolée lyrique de Bruno Roger-Petit sur Macron© Ludovic MARIN ; Daniel JANIN Source: AFP
Montage photo illustrant Emmanuel Macron et Bruno Roger-Petit

Ancien journaliste devenu porte-parole de la présidence de la République, Bruno Roger-Petit ne manque pas de révérence envers Emmanuel Macron. Cité par Le Monde, il a notamment livré une analyse étonnante du «toucher performatif» du chef de l'Etat.

Le 5 mai, le journal Le Monde publiait sur son site un article évoquant la «symbolique monarchique» de la présidence d'Emmanuel Macron. Tandis que le quotidien aborde le rapport du chef de l'Etat français à la foule, une citation de Bruno Roger-Petit, pour qui le sujet n'est pas sans importance, survient : «Pour [Emmanuel Macron], le toucher est fondamental, c’est un deuxième langage. C’est un toucher performatif : "Le roi te touche, Dieu te guérit." Il y a là une forme de transcendance.»

Devenu porte-parole de l'Elysée en août 2017, Bruno Roger-Petit (également connu sous l'acronyme BRP) poursuit sur sa lancée. Evoquant le recueillement du président de la République à la basilique Saint-Denis, l'ancien journaliste analyse : «Cette visite était nimbée des forces de l'esprit. Il y a, chez Macron, l'idée de transmission. Il place sa présidence dans la continuité des gouvernants qui l'ont précédé. Il se sent dépositaire de l'histoire.»

Dans un contexte de méfiance de l'opinion publique envers les médias, la nomination à l'Elysée de Bruno Roger-Petit en août 2017 avait fait polémique. Environ neuf mois plus tard, les éloges de l'ancien journaliste secoueront-elles à nouveau les réseaux sociaux ?

L'art de toucher d'Emmanuel Macron, analysé par BRP, a en tout cas d'ores et déjà interpellé certains internautes.

«On a rarement vu quelqu'un cirer aussi bien les pompes du monarque», a commenté l'un.

«Le règne de Macron 1er», a ironisé un autre.

Lire l'article : «Président des bisounours et des transformers» ? Bruno Roger-Petit n'a pas toujours été porte-parole

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»