«Chère Mennel, t'es un cancer. Un immonde cancer» : Quarteron règle ses comptes sur Facebook

«Chère Mennel, t'es un cancer. Un immonde cancer» : Quarteron règle ses comptes sur Facebook
Montage de captures d'écran du sportif Patrice Quarteron et de la chanteuse Mennel Ibtissem

Habitué des déclarations choc, le champion de boxe Patrice Quarteron s'est fendu d'une longue publication sur Facebook pour tirer à boulets rouges sur la chanteuse Mennel Ibtissem, qui fait face à une polémique pour des tweets jugés complotistes.

Le boxeur Patrice Quarteron a pris la plume le 12 février sur Facebook pour interpeller la chanteuse découverte par l'émission télévisée de The Voice Mennel Ibtissem à propos de la polémique au cœur de laquelle elle se trouve depuis le 5 février, pour des tweets jugés complotistes. Le sportif estime notamment que la chanteuse française d'origine syrienne serait un «cancer». «Tu postes ta vie sur les réseaux. Alors, on la décrypte. Et là, on tombe des nues. Chère Mennel, t’es un cancer. Un immonde cancer», écrit-il.

Tu es atteinte de ce mal profond, tout comme beaucoup de nos jeunes qui ne distinguent plus clairement les enjeux politiques de notre monde

Dans une longue publication se voulant aussi lyrique que virulente, le sportif, connu pour ses prises de position musclées sur l'islamisme, a également dénoncé les «fondamentaux intellectuels» de la jeune femme : «Au travers de tes posts, on voit bien quels sont tes fondamentaux intellectuels. L’antisémitisme, le sionisme, l’homophobie et la victimisation des musulmans dans une société qui les rejetterait.» 

Patrice Quarteron établit aussi un rapprochement entre les idées de la candidate démissionnaire de l'émission de télé-crochet The Voice et celles que porteraient selon lui la jeunesse de France : «Tu es atteinte de ce mal profond, tout comme beaucoup de nos jeunes qui ne distinguent plus clairement les enjeux politiques de notre monde. Tu te complais dans une zone grise.»

Dans sa longue suite de salves épistolaires, le sportif estime que Mennel Ibtissem joue une certaine victimisation vis-à-vis de son pays : «La France, elle t’a soutenue. Et toi ? Qu’as-tu fait pour elle ? Tu lui craches à la gueule, et tu te fais le porte-voix des jeunes intégristes. Ta religiosité nauséabonde éclabousse tous les autres musulmans. Tu les salis. Tu leur fais du mal. Tu es une militante politique. Tu es responsable et coupable. Tu te victimises. Comme tu victimises les musulmans.»

Celui qu'on surnomme le «Rônin sombre» a également une pensée pour l'islamologue Tariq Ramadan, que la chanteuse disait soutenir dans ses tweets : «Une idéologie ouatée, soi-disant acceptable, dont le tenancier, Tariq Ramadan, ce faux prophète de l’islam moderne en Occident, est incarcéré pour des inculpations de viols. T’as une belle voix, mais t’es pas bien maline. Le bon Tariq a su t’endoctriner. Tu le défends bec et ongles sur la toile. Bon, là, le Tariq, il écarte le cul en toussant dans sa geôle pour que des surveillants vérifient que ton idole n’ait pas d’armes cachées aux tréfonds sa pensée. Je suis sûr que l’idée te débecte. Pour le moment, tu ne le défends pas le Tariq. Tu te tais. Tu te caches. T’en penses pas moins, mais tu ne peux pas tweeter comme tu le souhaites.»

Tu as peut-être la voix d’un ange, mais tu t’épanouis dans la bouse

Enfin, le champion du monde de muay-thaï lance une ultime pique, en suggérant à Mennel Ibtissem d'aller poursuivre sa carrière en Palestine : «T’es cuite en France. T’as plus qu’à aller chanter en Palestine, ou pour une terre dont tu te sens plus proche que celle qui t’a nourrie. [...] Tu dois retrouver le chemin de l’intelligence. Car là tout de suite, tu as peut-être la voix d’un ange, mais tu t’épanouis dans la bouse.»

La chanteuse Mennel a annoncé le 9 février son départ de l'émission The Voice après s'être retrouvée au cœur d'une polémique pour des tweets jugés complotistes sur les attentats en France, débusqués par des internautes. Elle avait présenté ses excuses.

Lire aussi : Une candidate de The Voice au cœur de la tourmente pour des propos sur les attentats en France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter