Attac vs Apple : les altermondialistes se mobilisent en soutien à l'association (VIDEOS)

Attac vs Apple : les altermondialistes se mobilisent en soutien à l'association (VIDEOS)
Photo ©RT France/@Antoine_RTFrance

Alors que l'association altermondialiste Attac est convoquée devant le tribunal de grande instance de Paris, plusieurs dizaines de militants se sont rassemblés en soutien. Apple veut empêcher de nouvelles actions visant ses points de vente.

Apple préfère prévenir que guérir. Afin d'empêcher les manifestations de l'association altermondialiste Attac dans ses «stores», la firme à la pomme a décidé de saisir la justice en référé. Alors que l'association, qui dénonce les pratiques d'optimisation fiscale du géant californien des smartphones, est convoquée devant le tribunal ce 12 février, quelques centaines de manifestants et de partisans se sont réunis à Paris, boulevard du Palais, ce 12 février aux environs de midi.

La porte-parole d'Attac Aurélie Trouvé regrette l'action en justice d'Apple. «Nous sommes accusés de vandalisme et d'atteinte à la sécurité des salariés et des clients», a-t-elle rappelé, ajoutant : «Toutes nos actions [...] sont  absolument non violentes, sans aucune dégradation matérielle, toujours sur le mode de l'humour.»

La députée de La France insoumise Clémentine Autain s'est jointe aux manifestants pour apporter un soutien «total» à Attac. «C'est le monde à l'envers», a-t-elle déploré, ajoutant : «C'est les militants d'Attac qui se battent pour faire entendre la justice fiscale.»  

Olivier Besancenot, ancien porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) était également présent. «On participera à toutes les prochaines initiatives aux côtés des uns et des autres, de façon unitaire pour dire qu'on ne reculera pas», a-t-il déclaré s'adressant aux manifestants.

Parmi les personnalités politiques, les Insoumis Eric Coquerel et Jean-Luc Mélenchon se sont affichés aux côtés des altermondialistes.

Ce n'est pas la première action de la sorte que mène l'association Attac contre Apple. Le 2 décembre 2017, les altermondialistes s'en étaient pris à l'Apple store d'Opéra à Paris, afin d'exiger que le géant de l'informatique paie une amende de 13 milliards d'euros infligée par la Commission européenne en 2016.

A l’occasion de la sortie de l'iPhone X, elle a participé avec un collectif réunissant un certain nombre d'intellectuels, de scientifiques, d'artistes et de responsables d'ONG à une campagne intitulée #iPhoneRevolt. Celle-ci a pour objectif de mobiliser les consommateurs contre la multinationale qu'ils accusent non seulement d'échapper à l’impôt en Europe, mais aussi de mépriser l’écologie et les conditions de travail.

Lire aussi : Apple n'a pas payé les 13 milliards d'euros réclamés par la Commission européenne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.