Attac investit de force un Apple store parisien pour obliger la marque à «payer ses impôts» (IMAGES)

Pour faire en sorte qu’Apple paie son amende de 13 milliards d’euros infligée par la Commission européenne en raison de ses pratiques fiscales, des militants de l'association Attac ont mené une action coup de poing dans un Apple Store parisien.

Une centaine de militants de l'association Attac a investi de force un magasin Apple Store le 2 décembre à Paris.

Ils souhaitent ainsi protester contre les pratiques fiscales de la multinationale et la contraindre à payer l'amende de 13 milliards d'euros que lui réclame l'Europe depuis un an. Le géant américain a en effet été sommé fin août par la Commission européenne de rembourser à l'Irlande plus de 13 milliards d'euros d'«avantages fiscaux indus», du fait de pratiques fiscales contestées. 

Dévoilant une banderole «On partira quand Apple paiera», des militants n'ont pas hésité à se menotter à une rambarde du magasin, afin de marquer leur «détermination».

Pour faire passer leur message dans une ambiance bon enfant, les militants sont venus accompagnés d'une fanfare.

Ce n'est pas la première action de la sorte que mène l'association altermondialiste Attac contre Apple. A l’occasion de la sortie de l’IPhone X, elle a pris part avec un collectif réunissant un certain nombre d'intellectuels, de scientifiques, d'artistes et de responsables d'ONG à une campagne intitulée #iPhoneRevolt. Celle-ci a pour objectif de mobiliser les consommateurs contre la multinationale qu'ils accusent non seulement d'échapper à l’impôt en Europe, mais aussi de mépriser l’écologie et les conditions de travail.

Lire aussi : Apple n'a pas payé les 13 milliards d'euros réclamés par la Commission européenne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.