La Mairie de Paris organise sa journée contre la grossophobie avec un défilé de Vincent McDoom

La Mairie de Paris organise sa journée contre la grossophobie avec un défilé de Vincent McDoom© Finbarr O'Reilly
Une femme en surpoids se prépare à passer devant le jury de l'émission de télé-réalité américaine "Dance your ass off", 2009, illustration

La Mairie de Paris lance un événement inédit : une journée de lutte contre la grossophobie, «dernière discrimination tolérée» en France selon l'organisatrice. Des tables rondes et un défilé de mode organisé par Vincent Mc Doom sont au programme.

Hélène Bidard, adjointe chargée de l'égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations à la Mairie de Paris, est à l'initiative d'un événement qui se tiendra le 15 décembre dans les salons de l'Hôtel de ville, intitulé : Grossophobie, stop ! Ensemble réagissons. 

«La lutte contre la grossophobie est une grande absente de la lutte contre les discriminations», a déploré l'élue communiste dans une déclaration faite au site d'information Buzzfeed. Elle estime que cet événement est inédit sur le territoire et qu'il s'agit de la «dernière discrimination tolérée» en France où les pouvoirs publics concentrent plutôt leurs efforts sur la lutte contre l'obésité.

«En France, ce n’est pas considéré comme un sujet. Moi, j’ai envie de travailler sur la question de la discrimination sur le critère de l’apparence physique», a déclaré Hélène Bidard.

Le terme de grossophobie décrit la peur, l'hostilité et le rejet à l'égard des personnes en surpoids. Stéréotypes, préjugés et discrimination à l'embauche seraient courants pour les personnes souffrant d'obésité, selon une étude menée par le Défenseur des droits qui affirme que les femmes obèses seraient huit fois plus discriminées que les autres lors de l'embauche.

Hélène Bidard compte bien donner un enjeu social à cet événement : «On cherche vraiment à faire de l'empowerment [«autonomisation» en français] et faire que les médias s’en préoccupent. Pour que, in fine, les femmes et les hommes politiques se rendent compte qu’il y a là un vrai sujet, qui touche plus particulièrement les catégories populaires et qu’ils ne peuvent pas continuer à faire comme si ces personnes étaient complètement invisibles de la scène politique», a-t-elle confié à Buzzfeed.

Des tables rondes et des projections de films seront proposées au public. L'animateur Vincent Mc Doom devrait même organiser un défilé de mode sur une base bénévole.

Lire aussi : Japon : le premier restaurant nudiste rejette les clients obèses

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.