Manuel Valls repris de volée par sa sœur sur Twitter, au sujet de l'indépendance de la Catalogne

Manuel Valls repris de volée par sa sœur sur Twitter, au sujet de l'indépendance de la Catalogne© LOIC VENANCE Source: AFP
Giovanna Valls, la sœur de l'ex Premier ministre ne partage pas son point de vue sur la crise catalane

Non content de ne pas crouler sous les alliés ces derniers temps, Manuel Valls a désormais des opposants politiques au sein même de sa famille. Ainsi, sa sœur Giovanna a publiquement critiqué sa position pro-Madrid dans la crise catalane.

Depuis la primaire socialiste qui l'a vu s'incliner contre Benoît Hamon, l'ancien Premier ministre Manuel Valls passe par ce que l'on appelle communément une traversée du désert. Ses anciens alliés socialistes le fuient, la majorité présidentielle l'accueille du bout des lèvres, et les critiques à son endroit sont toujours aussi virulentes, bien qu'il n'en saisisse pas toujours la teneur.

Aussi, le Catalan de naissance – il est né et a grandi à Barcelone – se réjouissait en août dernier de «la chance d'avoir une famille», pour panser ses plaies et se ressourcer.

Mais alors que l'Espagne traverse une crise majeure, Mariano Rajoy ayant annoncé le 21 octobre l'activation de l'article 155 de la Constitution espagnole, permettant de limiter l'autonomie de la Catalogne suite au référendum sur l'indépendance de la région, c'est au sein même du bastion familial que Manuel Valls a désormais des contempteurs.

L'ancien socialiste ayant fait part de son soutien au gouvernement espagnol, enjoignant ses supporters à «soutenir la réponse de l'Etat démocratique espagnol», il a été publiquement interpellé sur Twitter, par sa propre sœur. Giovanna Valls, qui partage ses origines catalanes, a en effet une lecture diamétralement opposée de la situation et ne s'est pas privée pour le lui faire savoir.

«Pour l’amour de Dieu, pour grand-père Magi ! Ce n’est pas démocratique et l’article 155 non plus. Depuis quand a-t-on vu un truc aussi brutal que de réprimer les libertés ?», lui a-t-elle demandé sur le réseau social, prenant le soin d'inclure leur grand père, ancien rédacteur en chef d'un grand journal catalan, dans le débat.

Lire aussi : «Ma vie politique est encore devant moi», Manuel Valls y croit toujours

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.