Le maire FN de Hayange chahuté par des militants anti-spécistes lors de la fête du cochon (VIDEO)

- Avec AFP

Le maire FN de Hayange chahuté par des militants anti-spécistes lors de la fête du cochon (VIDEO) © @269LifeLA
Fête du cochon a Hayange : le maire FN chahuté par des militants anti-spécistes

Une trentaine de militants de la cause animale ont interrompu le 3 septembre le discours du maire FN de Hayange (Moselle) lors de la quatrième édition de la «Fête du cochon».

Brandissant des pancartes sur lesquelles ont pouvait lire «ni racisme, ni spécisme», une trentaine de militants ont lancé du colorant alimentaire rouge sur le maire de Hayange, Fabien Engelmann, avant d'être très rapidement escortés par la police. Le maire Front national était en train de prononcer un discours lors de la quatrième édition de la «Fête du cochon», évènement organisé à Hayange à l'initiative de son administration.

Pendant une trentaine de minutes, les militants ont continué à scander leurs slogans pendant que le maire prononçait son discours et alors qu'ils se faisaient repousser par les forces de l'ordre dans une rue adjacente. «Justice pour les animaux, ni pour le FN, ni dans les frigos», criaient notamment les militants de l'association «269 Life».

En réponse aux slogans scandés par les militants de la cause animale, une partie des quelque 1 000 personnes qui assistaient au discours du maire scandait : «On est chez nous!»

Après avoir prononcé son discours dans lequel il a fustigé «les journalistes parisiens», la «presse muselée» et ceux qui ont empêché des artistes de venir à la fête du cochon, Fabien Engelmann a qualifié auprès de l'AFP ces militants, d'«extrémistes de la cause animale».

Programmé à la fête du cochon, le groupe Les Forbans a pu entamer son concert après l'incident.

La police n'a fait état d'aucune interpellation en début de soirée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.