Un an après, et sous haute sécurité, les Niçois rendent hommage aux victimes de l'attentat (IMAGES)

Un an après, et sous haute sécurité, les Niçois rendent hommage aux victimes de l'attentat (IMAGES)© Eric Gaillard Source: Reuters
Policiers municipaux devant la tribune d'hommage officiel à Nice le 12 juillet

Les habitants de Nice ont très tôt commencé à rendre hommage à leurs concitoyens tués en 2016 pendant les célébrations du 14 Juillet sur la Promenade des Anglais. 86 personnes avaient perdu la vie dans cette attaque.

Un an après la terrible attaque terroriste qui a coûté la vie à 86 personnes pendant les célébrations de la fête nationale, le 14 juillet 2016, Nice rend hommage à ses victimes. Dès la matinée, les Niçois se sont présentés devant des portiques de sécurité pour cette journée sous haute surveillance. 

12 000 plaques

Dès 9h, l'ancien maire de Nice Philippe Pradal et des membres des familles des victimes ont entamé la mise en place de plaques commémoratives reprenant plusieurs fois le noms des victimes et devant former un message, choisi par les familles. Au total, dans la soirée, 12 000 plaques auront été disposées et leur message sera filmé par drone. 

D'autres citoyens ont choisi d'honorer la mémoire des victimes à leur manière, comme ce fleuriste distribuant des roses blanches aux passants. 

Des responsables sont aussi présents. Le maire de Nice Christian Estrosi est arrivé tôt le matin sur le quai des Etats Unis pour participer aux hommages. Il a déclaré aux journalistes présents que son expérience du silence de la Promenade des Anglais après l'attaque avait été un «bouleversement» dans sa vie.  

Après l'attaque, le maire de Nice avait été critiqué pour les failles de sécurité constatées autour de la Promenade des anglais.

Emmanuel Macron, après avoir assisté au défilé du 14 Juillet à Paris, se rendra à Nice durant l'après-midi pour participer à une cérémonie d'hommage aux victimes du terroriste. Il devrait également prendre la parole, et rencontrer les familles.

Lire aussi : Affaire Paris Match : pas de retrait, mais interdiction de rééditer le numéro polémique sur Nice

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.