Affaire Paris Match : pas de retrait, mais interdiction de rééditer le numéro polémique sur Nice

- Avec AFP

Affaire Paris Match : pas de retrait, mais interdiction de rééditer le numéro polémique sur Nice © CRÉDITVALERY HACHE Source: AFP
Image d'illustration

La justice a interdit toute nouvelle publication de deux photos de l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice publiées par Paris Match, y compris sur internet, mais n'a pas ordonné le retrait des kiosques de l'hebdomadaire.

La publication des photos de l'attentat de Nice par le magazine Paris Match avait causé une polémique le 12 juillet à l'annonce de la parution d'un dossier spécial dédié à l'anniversaire de la tuerie de la promenade des Anglais. Le parquet de Paris avait alors assigné Paris Match en référé-liberté afin d'obtenir la suspension de la diffusion du magazine sur tous supports. 

Finalement, la justice a interdit le 13 juillet toute nouvelle publication de deux photos de l'attentat du 14 juillet 2016 publiées jeudi par Paris Match, y compris en ligne, mais n'a pas ordonné le retrait des kiosques du magazine.

Selon le tribunal, ces deux photos «portent atteinte à la dignité humaine». En revanche, pour lui, «le retrait des kiosques du numéro litigieux ne saurait constituer une mesure efficiente, dès lors que le numéro litigieux est déjà en vente».

Une enquête pour violation du secret de l'instruction et recel a aussi été ouverte.  

Lire aussi : Bras de fer entre Molins et Paris Match, qui publie des photos choquantes de l'attentat de Nice

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.