«L'homme qui a trois candidats par circonscription» : Jean-Luc Mélenchon charge Emmanuel Macron

«L'homme qui a trois candidats par circonscription» : Jean-Luc Mélenchon charge Emmanuel Macron
Jean-Luc Mélenchon en campagne à Lille le 23 mai 2017, photo ©FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le leader de la France insoumise a fustigé la stratégie du parti La République en marche pour les élections législatives. A l'en croire, le président de la République chercherait presque à établir un parti unique. Mais Jean-Luc Mélenchon est là.

Jean-Luc Mélenchon était très en forme et très en verve, à l'occasion d'un déplacement à Lille ce 23 mai 2017 pour soutenir ses candidats insoumis aux législatives du Nord et du Pas-de-Calais.

«Voilà l'homme qui a trois candidats par circonscription : le sien qui s'appelle La République En Marche!, quand il en est un, celui du PS et celui de Les Républicains», a lancé Jean-luc Mélenchon dans une charge virulente contre Emmanuel Macron et son parti, La République en marche (LREM). «Tous ces gens, pour même pas un plat de lentilles, sont prêts à changer de camp», a-t-il tempêté, qualifiant LREM d'avoir, a-t-il dénoncé «rassemblé tout ce qui traînait».

Tous dans le même sac

Ne mâchant pas ses mots, Jean-Luc Mélenchon a dépeint les candidats des autres partis, notamment ceux du parti Les Républicains, comme une «horde» et une «meute» au service d'Emmanuel Macron. Le candidat de la France insoumise à Marseille a réservé une partie de ses boulets rouges à Marine Le Pen, qui selon lui «ne sert à rien». «Cette femme, c'est un prétexte : une fois qu'elle arrive [au second tour], les gens votent n'importe qui plutôt qu'elle», a-t-il encore lancé.

En bref, seuls les candidats de la France insoumise trouvent – logiquement – grâce aux yeux du théoricien du «dégagisme» : voter pour la France insoumise est, estime-t-il, «un choix honnête, raisonnable avec des législateurs et législatrices qui sauront faire leur travail».

Lire aussi : Législatives : Mélenchon ouvre les hostilités sur les terres d'El Khomri

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.