«Vous êtes une criminelle !» : Anne Hidalgo violemment prise à partie sur les Champs-Elysées (VIDEO)

«Vous êtes une criminelle !» : Anne Hidalgo violemment prise à partie sur les Champs-Elysées (VIDEO)© Capture d'écran d'une vidéo de Sputnik Source: Sputnik
Un homme a violemment critiqué la maire de Paris sur les Champs-Elysées où elle s'était rendue pour rendre hommage au policier tué le 20 avril
Suivez RT France surTelegram

Alors qu'elle s'était rendue aux côtés du ministre de l'Intérieur sur les Champs-Elysées, où un policier a été abattu le 20 avril, la maire de Paris a été apostrophée par un ancien député du FN qui lui reprochait son inaction face au terrorisme.

Le 21 avril, au lendemain de l'attaque terroriste au cours de laquelle un policier a été tué sur les Champs-Elysées, la maire de Paris Anne Hidalgo a adressé «un message de solidarité aux commerçants de l'avenue parisienne, qui ont spontanément mis de nombreux passants à l'abri dans leurs boutiques et leur ont apporté une aide précieuse dans ce moment si difficile». 

Arrivée sur les lieux du drame en compagnie du ministre de l'Intérieur Matthias Fekl, elle a cependant été interpellée par un homme en colère qui lui reprochait de n'avoir «rien fait pour empêcher ça». 

«C'est vous qui avez créé ces fiches S ! C'est votre gouvernement qui est responsable, vous êtes une criminelle !», a lancé l'homme en direction de Anne Hidalgo avant d'être écarté par le service de sécurité de la maire de Paris.

Approché par les journalistes alarmés par ses cris de colère, l'homme, qui s'est avéré être l'ancien secrétaire départemental du FN dans l'Essonne Farida Smahi a déclaré : «C'est le gouvernement qui doit être traduit en justice. Tous les fichés S, il faut les expulser ! Tous les ministres de l'Intérieur de droite ou de gauche doivent être traduits en justice ! Ils viennent parader sur le sang d'un policier qui a perdu la vie en laissant une femme et un enfant, c'est une honte !», s'est-il emporté.

Pendant ce temps, Anne Hidalgo montait dans sa voiture entourée de ses gardes du corps.

Le 20 avril au soir, quelques heures après le meurtre du policier sur les Champs-Elysées, la maire de Paris avait déclaré dans un communiqué : «Si notre ville est une fois encore mise à l'épreuve, je sais que la détermination des Parisiens à défendre leur mode de vie et leurs valeurs est totale.»

«Nous ne céderons rien, nous ne fléchirons pas, nous resterons unis face à cette menace odieuse et sournoise qui pèse sur toutes les métropoles du monde», a-t-elle ajouté.

Condamnant «un terroriste aveuglé par la haine et par la mort», la maire de Paris a rendu hommage aux forces de l'ordre dont le «dévouement, [la] bravoure et [le] professionnalisme ont permis ce soir, au péril de leur vie, d'éviter que d'autres citoyens ne soient victimes du terrorisme».

Un policier est mort dans l'attaque du 20 avril, deux autres ont été blessés, ainsi qu'une touriste, selon les autorités.

Lire aussi : Paris : une centaine de policiers marchent en silence pour rendre hommage à leur collègue tué

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix