Fillon a bien omis de déclarer un prêt de de 50 000 euros accordé par Ladreit de Lacharrière

- Avec AFP

Fillon a bien omis de déclarer un prêt de de 50 000 euros accordé par Ladreit de Lacharrière
Photo ©ERIC PIERMONT / AFP

Marc Ladreit de Lacharrière, qui se trouve avoir été l'employeur de son épouse Penelope, a accordé en 2013 un prêt de 50 000 euros sans intérêts à l'ex-Premier ministre, ce sans intérêts. L'avocat de l'homme d'affaires confirme l'existence du prêt.

Le Canard Enchaîné continue d'égrener ses révélations. François Fillon a bénéficié d'un prêt accordé par Marc Ladreit de Lacharrière, président de la Revue des Deux Mondes en 2013. Ce dernier a confirmé par la voix de son avocat à l'AFP l'existence de l'opération, parlant d'un «non-événement».

Le candidat de la droite à la présidentielle «n'a pas jugé utile de faire figurer» ces 50 000 euros sur sa déclaration de patrimoine adressée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), selon l'hebdomadaire satirique. Ce prêt a été «intégralement remboursé», a affirmé au Canard Enchaîné l'avocat de François Fillon, Me Antonin Levy.

Marc Ladreit de Lacharrière se trouve mêlé à l'affaire des emplois fictifs présumés impliquant François Fillon. Le parquet national financier s'intéresse notamment à l'emploi de son épouse Penelope par la Revue des Deux Mondes, entre mai 2012 et décembre 2013, pour 5 000 euros bruts par mois. En 2010, François Fillon, alors Premier ministre remettait la grand-croix de la Légion d'honneur à l'homme d'affaires. Après l'ouverture d'une information judiciaire le 24 février 2017, François Fillon doit se rendre à une convocation des juges le 15 mars prochain, avec une possible mise en examen en ligne de mire.

Lire aussi : François Fillon a les statuts des Républicains de son côté... ainsi que l'argent de la primaire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.