Ladreit de Lacharrière : l'emploi de Penelope Fillon à la Revue des deux mondes «n'a rien de fictif»

Ladreit de Lacharrière : l'emploi de Penelope Fillon à la Revue des deux mondes «n'a rien de fictif» Source: Reuters
Le président de la Revue des deux mondes, dont le Canard enchaîné affirme qu'il aurait profité de sa proximité avec François Fillon pour obtenir la Légion d'honneur, tient à défendre Penelope Fillon

Proche de François Fillon et président de la revue pour laquelle Penelope Fillon est soupçonnée d'avoir occupé un emploi fictif, Marc Ladreit de Lacharrière a tenu à défendre l'épouse du candidat de la droite.

Marc Ladreit de Lacharrière, président de la Revue des deux mondes, a affirmé dans un communiqué que Penelope Fillon, femme du candidat de la droite à la présidentielle, avait exercé un emploi dans son journal qui n'avait «rien de fictif».

L'intéressé est au cœur de soupçons après la révélation par Le Canard enchaîné de l'embauche par La Revue des deux mondes pour 5 000 euros brut par mois, de mai 2012 à décembre 2013, de l'épouse de François Fillon – un emploi suspecté d'être fictif. Cette affaire s'ajoute donc à celle, également révélée par Le Canard enchaîné, d'un emploi fictif présumé qu'aurait occupé Penelope Fillon en tant qu'assistante parlementaire de son époux.

La déclaration de Marc Ladreit de Lacharrière intervient alors que les magistrats chargés de la lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) s'interrogent sur le possible lien entre l'élévation au rang de grand-croix de l’ordre national de la Légion d’honneur de Marc Ladreit de Lacharrière, le 31 décembre 2010 alors que François Fillon était Premier ministre.

Lire aussi : Nouvelle accusation contre Fillon : l'attribution d'une décoration dans le viseur des enquêteurs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.