Bobigny : une voiture de police fuit à toute vitesse devant une horde d'émeutiers (VIDEO)

Bobigny : une voiture de police fuit à toute vitesse devant une horde d'émeutiers (VIDEO)© GEOFFROY VAN DER HASSELT Source: AFP
Des émeutiers à Bobigny, le soir du 11 février (photographie d'illustration)

Se retrouvant au cœur des incidents du weekend du 11 février en Seine-Saint-Denis après «l'affaire Théo», des policiers ont dû lancer à toute allure leur véhicule en marche arrière, alors qu'une foule d'émeutiers en colère se précipitait vers elle.

La scène, filmée et diffusée sur les réseaux sociaux par plusieurs internautes, impressionne : une voiture de police roule à toute vitesse à reculons, gyrophares allumés et sirène hurlante, afin de fuir des individus encapuchonnés courant dans sa direction et dont les intentions, de toute évidence, n'étaient guère pacifiques.

Un témoin a filmé la fuite du véhicule de police au niveau de la rue...

... tandis qu'un autre a immortalisé la course-poursuite depuis la fenêtre d'un bâtiment, de sorte que l'on peut observer l'importance de la foule d'émeutiers aux trousses des forces de l'ordre.

L'incident est vraisemblablement survenu dans la soirée du 11 février, après qu'une manifestation contre les «violences policières» a dégénéré à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Le lendemain, des incidents similaires ont éclaté à Argenteuil, dans le val d'Oise.

Des violences contre les forces de l'ordre et les journalistes, ainsi que des actes de vandalisme, rythment les nuits de différentes villes d'Ile-de-France depuis l'hospitalisation de Théo, habitant d'Aulnay-sous-Bois, à l'issue de son interpellation le 2 février. Le jeune homme affirme avoir été violé, au moyen d'une matraque télescopique, par l'un des policiers ayant procédé à son arrestation. La police des polices (l'IGPN) avance de son côté qu'il est question d'un accident grave, mais non d'un viol délibéré.

Lire aussi : «Avec Poutine, en 10 minutes c'est bouclé» : analyse politique d'un manifestant de Bobigny (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales