Incendies, bus caillassés, abribus saccagés : de nouvelles émeutes à Argenteuil (VIDEOS)

Incendies, bus caillassés, abribus saccagés : de nouvelles émeutes à Argenteuil (VIDEOS)© Image d'illustration Source: AFP
Après plusieurs jours d'émeutes et de violences dans les banlieues autour de Paris, de nouveaux incendies ont été signalés ce 12 février à Argenteuil, dans le Val-d'Oise

Ce dimanche 12 février, plusieurs témoins rapportent des actes de violence commis en début de soirée à Argenteuil (Val-d'Oise), notamment sur la grande dalle. Des forces de police sont présentes en nombre sur place.

Trente à quarante jeunes se sont rassemblés, selon plusieurs témoignages, sur la dalle d’Argenteuil et autour de l'avenue Maurice Utrillo, ce 12 février en début de soirée. Un véhicule au moins aurait été incendié, ainsi que plusieurs poubelles. Onze individus ont été interpellés par la police, annonce l'AFP.

Des images montrent également qu'un autobus a été caillassé et qu'un abribus a été vandalisé.

D'autres images montrent un homme, présenté comme étant journaliste à BFM-TV, à terre, après avoir été frappé.

Un van a également été renversé et incendié sur la chaussée

La police s'est déployée sur les lieux dès 17 h, tandis que des dégagements de fumée noire, caractéristiques des incendies, étaient visibles dans le ciel. 

D'autres actes de violence et de vandalisme en Ile-de-France

Un peu plus tard dans la soirée du 12 février, plusieurs témoins ont rapporté que des incendies se sont également déclarés à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Des pompiers et des policiers étaient présents sur les lieux.

Dans la matinée du 13 février, la préfecture de police de Paris a fait état de dix interpellations en Seine-Saint-Denis (toutes dans la commune de Drancy), pour des violences urbaines au cours de la nuit.

D'autres départements d'Ile-de-France ont été victimes d'incidents similaires. D'après des informations rapportées par le Parisien, une vingtaine de jeunes individus ont jeté des pierres sur une voiture de police dans le quartier Pablo-Picasso de Nanterre (Hauts-de-Seine), le soir du 12 février, et ravagé deux abribus ainsi que la porte vitrée d'un bureau de poste.

Toujours selon Le Parisien, la bouffée de violences a également gagné les Yvelines, avec quatre voitures incendiées à Limay, aux Mureaux et à Viroflay, et huit feux de poubelles à Trappes, Achères, Mantes-la-Jolie et Sartrouville.

A Mantes-la-Jolie, une soixantaine de jeunes ont pris à partie des policiers, qui étaient venus assurer la sécurité de pompiers éteignant un feu de poubelle. Des pierres mais aussi un coktail Molotov ont été jetés sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué avec leur flash-ball et des grenades assourdissantes. Un agent de police a été blessé au tibia durant l'opération.

Le jour précédent, samedi 11 février, une violente émeute avait secoué la ville de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, alors que plusieurs manifestants marchaient dans les rues de la ville en soutien au jeune Théo, victime présumée de violences policières au début du mois de février.

Lire aussi : «Justice pour Théo : violents incidents en marge d'une manifestation à Bobigny (VIDEOS)»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.