Justice pour Théo : violents incidents en marge d'une manifestation à Bobigny (VIDEOS)

Justice pour Théo : violents incidents en marge d'une manifestation à Bobigny (VIDEOS)© GEOFFROY VAN DER HASSELT Source: AFP
Nuit tendue à Bobigny après les émeutes

La manifestation en soutien à Théo, victime d'un viol présumé par les forces de l'ordre, à dégénéré. Parmi les dégâts, plusieurs voitures dont celle de RTL ont été brûlées, un bâtiment départemental a été vandalisé et un magasin Franprix a été pillé.

Alors que le jeune Théo, victime de violences policières, avait appelé au calme de son lit d'hôpital, le dernier rassemblement pour le soutenir a dégénéré, conduisant à l'interpellation de 37 personnes en Seine-Saint-Denis, a rapporté une source policière citée par l'AFP. Au cours des événements, survenus à Bobigny et dans les communes proches le soir du 11 février jusqu'à minuit environ, un policier a été légèrement blessé.  

Après une heure de protestation devant le palais de justice de Bobigny, l'après-midi du 11 février, des manifestants ont tenté de pénétrer dans le bâtiment mais ont été bloqués par les forces de l'ordre. Ils leur ont lancé des fumigènes dessus et ceux-ci ont répliqué avec des bombes lacrymogènes. Les manifestants ont ensuite mis le feu à plusieurs voitures, dont celle de la radio RTL. 

Auteur: RT France

Le véhicule technique d'Europe 1 a également été caillassé, ses vitres ont été brisées mais les journalistes en sont sortis indemnes.

Le siège du département de la Seine-Saint-Denis a aussi été pris pour cible par les manifestants.  

Les dégâts ont gagné en ampleur au cours de la soirée. Le journaliste de RT présent sur place a pu constater juste après les faits qu'un magasin Franprix avait été pillé.

Une fillette sauvée d'un véhicule en feu

Selon un communiqué de la préfecture de police, alertés par des passants, les CRS ont dû intervenir en urgence pour porter secours à une fillette de 6 ans qui se trouvait prise au piège dans un véhicule en feu. 

Certains témoins supposés, qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux ou ont été cités par des journalistes, contestent néanmoins cette version des faits.

Lire aussi : Voitures brûlées, bâtiments saccagés: la manifestation en soutien à Théo dégénère à Bobigny (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales