Le Conseil d'Etat valide l'expulsion des commerces de la «Jungle» de Calais

Le Conseil d'Etat valide l'expulsion des commerces de la «Jungle» de Calais Source: Reuters

Le Conseil d'Etat a validé mercredi 12 octobre l'expulsion des restaurants et commerces à la sauvette de la «Jungle» de Calais, donnant son feu vert à l'Etat pour évacuer ces échoppes à l'approche du démantèlement programmé du campement de migrants.

Relevant dans un communiqué que ces installations présentaient un risque important d'incendie et que les activités exercées l'étaient «dans des conditions sanitaires dangereuses», le Conseil d’Etat a jugé que l'expulsion présentait «un caractère d'urgence et d'utilité».

Le Conseil d'Etat annule ainsi l'ordonnance du tribunal administratif de Lille, défavorable à la fermeture des commerces. 

Selon les derniers décomptes, qui varient selon les sources, 7 000 à 10 000 personnes habitent toujours cette zone et un migrant sur dix est mineur. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»