«Trahi» par la presse people, Emmanuel Macron montre les crocs

© ROMAIN PERROCHEAU Source: AFP

Après s'être prêté au jeu de nombreux médias people, l'ex-ministre de l'Economie et sa femme Brigitte Trogneux ont décidé de porter plainte contre le magazine France Dimanche, qui a sous-entendu sur l'une de ses couvertures qu'ils divorçaient.

La lune de miel a pris fin : selon le journal Le Monde du 21 septembre , le couple Emmanuel Macron-Brigitte Trogneux a décidé de porter plainte contre l'hebdomadaire France Dimanche. Les deux plaignants reprochent au magazine people d'avoir titré sa Une du 2 septembre, où ils apparaissaient en photo : «Emmanuel Macron, il divorce !». Une annonce prêtant à confusion puisque l'on apprenait, à l'intérieur du journal, que le leader du mouvement «En Marche!» divorçait... du gouvernement (le 30 août dernier).

C'est la première fois que l'ancien banquier de Rothschild prend la décision de poursuivre en justice un journal people : jusqu'à présent, l'homme politique s'était distingué de la plupart de ses homologues par son comportement conciliant vis-à-vis de ce type de presse.

Le magazine VSD, par exemple, avait fait sa couverture avec Emmanuel Macron et sa femme deux semaines d'affilée en septembre, traitant notamment de leurs vacances à Biarritz, sans que le couple n'y trouve rien à redire.

Cette plainte est un signal envoyé à la presse people

Selon un proche de l'ex-ministre cité par Le Monde, «cette plainte [contre France Dimanche] est un signal envoyé» à la presse people. «Le couple est aujourd’hui chassé en permanence par les paparazzis, on parle d’eux tous les jours sur les sites Internet people, il faut que cela cesse», précise la même source. Le message est clair.

Lire aussi : Macron 2017 : combien de divisions ? (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales