Marine Le Pen en visite «touristique» à Moscou

Marine Le Pen sortant d'une réunion à la Douma d'Etat à Moscou, 26 mai Source: Reuters
Marine Le Pen sortant d'une réunion à la Douma d'Etat à Moscou, 26 mai

La présidente du Front national est arrivée à Moscou en visite discrète pour rencontrer le président de la Douma Sergueï Narychkine. Abordée par une journaliste de RT France, Marine Le Pen n’a pas souhaité s’étendre sur les buts de ce déplacement.

«Pour le tourisme», a-t-on blagué dans l’entourage de Marine Le Pen en réponse à la question sur le but de sa venue.

En ce qui concerne son entretien avec le président de la Douma, Le Pen n’a pas désiré non plus entrer dans les détails, soulignant que seront évoqués «les sujets qui intéressent aujourd’hui l’ensemble des pays d’Europe».

Tout en se dirigeant vers la Place Rouge, Mme Le Pen s’est toutefois prononcée sur les plans de l’UE visant à détruire les bateaux de passeurs pour arrêter l'afflux de migrants. «Ce n’est pas sérieux», a-t-elle tranché, «une opération sérieuse consisterait à agir de la même manière que l’Australie, c'est à dire à arraisonner les bateaux pour les ramener à leur port de départ».

D’après elle, l’afflux de dizaines ou de centaines de milliers de migrants désirant rejoindre les rives de l’UE continuera aussi longtemps que Bruxelles ne se résoudra pas à reconduire les navires qu’elle intercepte.

Le 18 mai dernier, les ministres des Affaires étrangères des Etats-membres de l’UE se sont mis d’accord pour organiser une opération navale contre les passeurs et les réseaux de trafic migratoire en Méditerranée.

En savoir plus : opérations navales en Méditerranée, les stratégies de communication de l’UE exposées par Wikileaks

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales