Les Qataris pourraient bien déménager le PSG dans le château classé de Thiverval-Grignon

© KENZO TRIBOUILLARD Source: AFP

L’actuel centre d’entraînement du PSG, à Saint-Germain-en-Laye, est devenu trop modeste pour les ambitions internationales de ses propriétaires qataris, qui sembleraient bien décidés à faire mener à leurs joueurs la vie de château !

Thiverval-Grignon, commune française des Yvelines d’à peine plus de 1 000 habitants, pourrait bientôt voir débarquer le gigantesque PSG et ses dirigeants qataris, qui lorgnent sur le château Louis XIII de la ville pour y construire le nouveau centre d’entraînement du club.

Avec une enveloppe de 300 millions d’euros, les responsables du PSG entendent créer «LE» centre d’entraînement de référence en Europe.

Dans son cahier des charges, le club prévoirait entre 13 et 18 terrains de football, deux stades de 1 000 et 5 000 places, un centre médical, une zone résidentielle et scolaire pour les futures stars de l’équipe parisienne, une zone pour la presse, un parking de 1 000 places, et, la cerise sur le gâteau, un éventuel complexe hôtelier.

Lire aussi : Le Qatar s'offre un nouveau jouet de luxe

Le club souhaiterait également jouir d’une liberté totale concernant l’architecture de son futur centre d’entraînement.

La chambre d’agriculture ainsi que des associations locales de défense de l’environnement et du patrimoine s’inquiètent et s’opposent à voir «un monument historique, l’un des berceaux de l’agriculture moderne» tomber dans les mains du Qatar, et menacent ainsi d’avoir recours à la justice si ce lieu était cédé au PSG, rapporte le journal Les Echos.

Lire aussi : Le Parti de Gauche condamne la venue du Premier ministre du Qatar à Paris

Or, en vendant le domaine de Thiverval-Grignon au Qataris, l’Etat français réaliserait une opération financière des plus juteuses qui pourrait dépasser les 50 millions d’euros, selon un communiqué diffusé sur le site internet de la commune.

Lire aussi : Corrèze : Hollande aurait appelé le Qatar pour sauver son fief électoral du chômage

Mais le sort du château de Grignon n’est pas encore complétement scellé puisque deux autres lieux sont encore en lice dans les Yvelines pour accueillir le PSG : les Terrasses de Poncy et la base militaire adjacente à l’actuel centre d’entraînement du club. Mais le premier est considéré «sans cachet» et le second comme «une fosse septique» par les dirigeants du PSG. Thiverval-Grignon aurait donc toutes ses chances de devenir la nouvelle résidence du club parisien.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales