Le Qatar s'offre un nouveau jouet de luxe

Formule 1 Source: RIA NOVOSTI
Formule 1

Déjà connu pour avoir été désigné pays hôte de la Coupe du monde de football 2022, l'émirat qui possède entre autres le club de football du Paris Saint-Germain veut rejoindre les actionnaires de la Formule 1.

La Formule 1, compétition de pilotes et d’ingénieurs la plus lucrative au monde, a toujours été convoitée par un grand nombre d'hommes d'affaires, selon The Guardian. Mais c'est la proposition d’un marché de 7 milliards de dollars du groupe Qatar Sports Investments (QSI), qui possède également le Paris Saint-Germain et le réseau d’information sportive internationale beIN Sports, qui figure pour le moment parmi les plus sérieuses. 

L'émirat qatari est notamment très enthousiaste à l'idée de pouvoir posséder son propre circuit de Formule 1 dans le calendrier lequel inclut déjà Abou Dhabi et le Bahreïn voisins.

Par ailleurs, la possibilité de combiner propriété et moyens de diffusion d'une compétition sportive a séduit non seulement les investisseurs qataris, mais également un de leur principal concurrent, le magnat australo-américain des médias Rupert Murdoch. 

Le réseau de télévision beIN Sports, anciennement Al-Jazeera Sport et propriété de QSI, qui possède des chaines de télévisions à travers le monde entier, y compris aux Etats-Unis, est d'ores et déjà disposé à accueillir les courses de Formule 1.

Le Qatar trace son chemin dans le monde des sports haut de gamme depuis longtemps. Il a ainsi décidé de racheter le club de football parisien du Paris Saint Germain (PSG), alors en difficulté, et qui est devenu depuis une des 10 marques les plus importantes au monde, accueillant dans ses rangs des joueurs de prestige tels que David Beckham, Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic.

L'immobilier bat son plein à Doha, la capitale qatarie, en préparation de la Coupe du monde 2022. Malgré les nombreuses controverses sur l'attribution de son organisation au Qatar et les affaires de corruption au sein de la FIFA, l'émirat continue de se préparer à la prestigieuse compétition comme si de rien n’était.

Le pays particulièrement riche en pétrole cherche apparemment à préparer son avenir au-delà des ressources naturelles et investit dans des domaines qui prévoient un profit à long terme. Pour ce faire, il a décidément choisi les marques et les évènements les plus célèbres et les plus prestigieux.

En savoir plus : Qatar : la France sous influence

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales