Corrèze : Hollande aurait appelé le Qatar pour sauver son fief électoral du chômage

François Hollande © Philippe Wojazer Source: Reuters
François Hollande

Selon les déclarations du site internet Mondafrique, le président français François Hollande a appelé l'émir Tamim ben Hamad Al Thani pour lui demander de renflouer les caisses du maroquinier «le Tanneur» qui fabrique ses articles en Corrèze.

Compte tenu de la crise économique qui se propage au domaine de luxe, François Hollande aurait été préoccupé de la prospérité du maroquinier français «le Tanneur» racheté en 2011 par l’épouse de l’émir qatari, mais dont les deux ateliers se trouvent toujours sur le sol français, notamment en Corrèze, l’ancien bastion électoral de l’actuel président Hollande, mais aussi du président Chirac.

A l’heure où François Hollande envisagerait de soumettre sa candidature à l’élection présidentielle de 2017, alors qu’il a répété à plusieurs reprise qu’il ne se représenterait qu’à la seule condition que le chômage régresse en France, la fermeture des usines de «le Tanneur» sur ses terres pourrait bien entraîner la mise au chômage de ses 320 employés. Pour éviter une telle déconvenue, François Hollande aurait appelé l’émir qatari Tamim ben Hamad Al Thani et lui aurait demandé de sauver «le Tanneur», menacé de faillite.

En savoir plus : France et Arabie saoudite, une relation stratégique en or

D’après Mondafrique, le Qatar aurait prêté une oreille attentive à la requête du président français étant donné l’importance des relations économiques entre le «petit» émirat et l’Hexagone depuis plusieurs années.

Depuis son arrivée à l’Elysée en 2012, François Hollande s’est déjà rendu quatre fois au Qatar. Lors de sa dernière visite, en mai dernier, la France a vendu 24 avions de combat Rafale au Qatar. 

De plus, les investissements qataris en France sont loin d’être négligeables. Le Qatar est notamment propriétaire du club de football du Paris Saint-Germain (PSG), des palaces cannois Carlton et parisiens Royal Monceau ou Landolfo-Carcano. Doha a possède également 1% de France Télécom, 1,5% de Vivendi, 4% du groupe Total, 5% de Veolia Environnement, 5,6% du groupe Vinci, 12,83% de Lagardère et 85% de «le Tanneur». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales