Loi travail : les manifestants de «Nuit Debout» place de la République évacués par la police

- Avec AFP

© capture d'écran @Fred_Actisphere

Une cinquantaine de manifestants, qui ont passé la nuit place de la République à Paris dans le cadre d'une opération «Nuit Debout» après les manifestations contre la loi travail, ont été évacués dans le calme, ce vendredi 1er avril au matin.

C'est le collectif «Convergences des luttes» qui est l'origine de cette initiative. Un appel à renouveler l'opération a été lancé pour ce vendredi soir sur Internet.

Jeudi 31 mars, à l'issue de la manifestation parisienne qui a rassemblé 26 000 à 28 000 personnes, selon la préfecture de police, plusieurs centaines de personnes avaient rallié la place de la République pour prolonger le mouvement, «résister et créer», autour notamment d'une assemblée citoyenne, de débats et de concerts.

S'ils étaient encore environ 500 peu avant 23h00, leur nombre a diminué à mesure que la nuit avançait et une cinquantaine d'irréductibles ont été «invités à quitter les lieux» vers 05h00, selon une source policière.

Cette opération «Nuit Debout» s'est déroulée dans une vingtaine de villes en France.

La mobilisation contre le projet de loi travail a pris de l'ampleur : entre près de 390 000 personnes, selon les autorités et 1,2 million (dont 200 000 jeunes), selon les organisateurs, ont manifesté dans 250 villes. Certains défilés, comme à Paris ou à Nantes, ont été le théâtre d'affrontements violents avec la police. Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales