Loi travail : étudiants et syndicats à nouveau dans la rue le 31 mars

Loi travail : étudiants et syndicats à nouveau dans la rue le 31 mars© Gonzalo Fuentes Source: Reuters

Alors que la semaine dernière, de nombreux débordements ont été enregistrés en marge des manifestations contre la loi Travail, ce jeudi est une nouvelle fois placé sous le signe des protestations et des grèves. RT France couvrira l'événement.

Rebelote. Jeudi 31 mars, syndicats, organisations de jeunesse et mouvements de gauche appellent à une nouvelle grande mobilisation contre la Loi Travail. Le 9 mars, aux prémices du mouvement de protestation, ils étaient entre 225 et 500 000 manifestants partout en France. Les 17 et 24 mars, de violents débordements sont venus perturber le mouvement.

Lire aussi : Manifestation sauvage des lycéens contre les violences policières (VIDEOS PHOTOS)

RT France sera sur le terrain toute la journée, ce jeudi à Paris, pour vous faire suivre le cortège qui partira de la place d'Italie à 11h. Pour ne rien manquer du déroulement de la manifestation, suivez nos correspondants sur place en direct sur Périscope et Facebook-Live.

Lire aussi : Manifestation contre la Loi Travail : vivez les affrontements avec la police filmés par une GoPro

Malgré les modifications apportées par l'exécutif, sept Français sur dix sont toujours opposés au projet de réforme du Code du travail, soit la même proportion que pour la première version du texte, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien et France Info, publié le 24 mars.

De nouvelles manifestations à venir en avril

Par ailleurs, le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a affirmé jeudi que de nouvelles mobilisations étaient «envisagées» contre le projet de loi Travail, notamment le 9 avril, «le bras de fer» se poursuivant avec le gouvernement pour obtenir son retrait. 

Sur les ondes d'Euopre 1, jeudi matin, Jean-Claude Mailly a fustigé son homologue de la CFDT, Laurent Berger, qui a jugé les mots d'ordre de la manifestation de ce jeudi «un peu fourre-tout» et dit avoir choisi de négocier pour être «utile aux salariés».

«Il ferait mieux de se taire. Il ne veut pas manifester, c'est son problème [...] "Utile aux salariés" en négociant quoi ? Des reculs sociaux ? S'il appelle ça du syndicalisme, j'appelle ça de l'accompagnement», s'est agacé le leader de Force Ouvrière.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»