Selon Manuel Valls, 300 individus impliqués dans le djihad sont revenus de Syrie et d'Irak

Selon Manuel Valls, 300 individus impliqués dans le djihad sont revenus de Syrie et d'Irak © Charles Platiau Source: Reuters
Le Premier ministre Manuel Valls dans la cour de l'Elysée
Suivez RT en français surTelegram

Lors d’un déplacement à Wattrelos, Manuel Valls a révélé que plus de 2 000 «français ou résidents français» étaient impliqués dans la mouvance djihadiste, dont 609 sont déjà présents en Syrie et en Irak.

«Il y a des femmes nombreuses, 283, et 18 mineurs parmi les combattants (...), 168 Français ou résidents en France sont morts là-bas dans ces actes terroristes ou de guerre», a-t-il déclaré, ajoutant que 300 personnes étaient déjà revenues.

«Près de 800 souhaiteraient aujourd'hui, selon le travail de nos services, rejoindre ces zones de guerre», a affirmé Manuel Valls. Selon lui, les services de renseignement interceptent «chaque jour» des personnes impliquées dans les filières du djihad. «Près de 1 000 personnes sont suivies par les services judiciaires, 338 ont été interpellées» a-t-il précisé.

En 2015, le Premier ministre avait déclaré que 1 400 personnes de nationalité française ou résidant sur le territoire national étaient en relation avec les réseaux djihadistes, et que 410 étaient en Syrie ou en Irak.

Au lendemain des attentats du 13 novembre, l’hebdomadaire Valeurs Actuelles publiait une interview de l’ancien patron des services de renseignement français Bernard Squarcini, révélant que Manuel Valls avait refusé il y a deux ans l’aide des services secrets syriens, qui affirmaient détenir la liste de tous les français impliqués dans la filière djihadiste syrienne. «Pas question, nous n’échangeons pas d’informations avec un régime tel que la Syrie», avait alors répondu le Premier ministre.

Lire aussi : Les listes de Daesh contiendraient les noms de trois Français qui ont commis les attentats de Paris

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix