Le maire RN de Perpignan maintiendra la crèche de Noël malgré la demande de retrait de la Justice

Le maire RN de Perpignan maintiendra la crèche de Noël malgré la demande de retrait de la Justice© PASCAL GUYOT / AFP
Louis Aliot en septembre (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Louis Aliot, maire Rassemblement national, a annoncé que le «Pessebre» (crèche de Noël catalane) installé dans le patio de l'Hôtel-de-Ville resterait en place jusqu'au 2 janvier malgré la décision de justice l'astreignant à la retirer.

Saisi par la Ligue des droits de l'Homme qui y avait déposé un référé, le tribunal administratif de Montpellier a ordonné à la mairie de retirer sa crèche de Noël le 20 décembre dans la soirée en raison de la présence de personnage religieux jugés contraires au principe de laïcité, rapporte France Bleu. La ville sera soumise à une astreinte de 100€ par jour si elle ne s'exécute pas. 

Mais l'édile ne l'entend pas de cette oreille : «Perpignan/ Crèche de Noël en mairie : malgré la condamnation prononcée cette nuit par le tribunal, elle sera maintenue jusqu'au 2 janvier», a-t-il annoncé dans un tweet. 

Il a déclaré aussi lors de son arrivée à la mairie, selon le site d'information locale Ouillade, que de nombreux habitants de la ville avaient demandé d'installer ce Pessebre en raison de la «tradition catalane». Certains se seraient même manifestés pour aider la ville à régler l'amende. De son côté, la responsable de la Ligue des droits de l'Homme de l'Hérault, à l'origine de cette action en justice, a dénoncé «l'instrumentalisation de la religion par l'extrême droite à des fins politiques».

Elle a par ailleurs accusé les maires de Béziers et Perpignan de vouloir «violer la loi et la Constitution impunément» et jugé «problématique» que les préfets de l'Hérault et des Pyrénées-Orientales n'aient «pas réagi» pour «faire appliquer la loi».

La présence des crèches de Noël faisant figurer des personnages chrétiens fait l'objet de polémiques tous les ans entre édiles qui font valoir la tradition et des tenants d'une vision rigoureuse de la laïcité. Les villes de Béziers et de Beaucaire, respectivement dirigées par Robert Ménard, allié du RN et Julien Sanchez, membre du RN, ont été visées par des affaires similaires cette année. Le 16 novembre, le Conseil d’Etat avait confirmé l'interdiction de la crèche de Noël de la mairie de Beaucaire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix