Air France annule ses vols à destination de Kiev en raison de «la situation sur place»

- Avec AFP

Un Airbus A380 d'Air France alors qu'il atterrit à l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle© Air France Source: AFP
La compagnie aérienne Air France a annoncé le 21 février 2022 la suspension de tous ses vols à destinations de Kiev (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La compagnie aérienne a annoncé le 21 février annuler ses vols à destination de Kiev, en raison «de la situation sur place et à titre conservatoire». La compagnie allemande Lufthansa a également suspendu ses vols jusqu'à la fin du mois.

Air France a annulé ses deux vols Paris-Kiev et Kiev-Paris prévus le 22 février «au regard de la situation sur place et à titre conservatoire», a indiqué le 21 février la compagnie aérienne.

«Air France réévaluera régulièrement la situation et rappelle que la sécurité et sureté des vols, de ses clients ainsi que de ses équipages, est un impératif absolu», a-t-elle ajouté. Jusqu'à présent, la compagnie assurait deux rotations par semaine entre Paris et Kiev, le mardi et le dimanche.

Le 19 février, la compagnie allemande Lufthansa avait déjà annoncé suspendre ses vols vers Kiev et Odessa à partir du 21 février et jusqu'à la fin du mois, maintenant simplement une liaison vers Lviv, dans l'ouest du pays. La France a également recommandé le 19 février à tous ses ressortissants de quitter l'Ukraine, alors que les tensions avec son voisin russe vont grandissant.

«Il est recommandé à tous les ressortissants français dont le séjour en Ukraine n'a pas de motif impérieux de quitter le pays», a souligné la diplomatie française dans ses conseils aux voyageurs. Les Français se trouvant «dans les oblasts [divisions administratives] de Kharkiv, Lougansk et Donetsk», ainsi que dans la région de Dnipro, près de la Russie, sont «appelés à quitter sans délai ces zones», a insisté par ailleurs le Quai d'Orsay.

Alors que la France avait annoncé dans la nuit du 20 au 21 février l'imminence d'une rencontre entre Vladimir Poutine et Joe Biden visant à désamorcer la crise, le Kremlin a jugé le 21 février «prématurée» la tenue d'un tel sommet. Les services russes de sécurité ont également accusé l'Ukraine d'avoir tiré un obus sur un poste-frontière russe, ce que Kiev a démenti. Les frictions dans l'est du pays entre l'armée ukrainienne et des séparatistes des Républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk se sont aggravées ces trois derniers jours.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix