Poutine annonce la réalisation d'une étape clé du projet de gazoduc Nord Stream 2

Poutine annonce la réalisation d'une étape clé du projet de gazoduc Nord Stream 2© Anton Vaganov Source: Reuters
Des ouvriers travaillent sur un site de construction de Nord Stream 2, en Russie (illustration).
Suivez RT France surTelegram

S'exprimant dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le président russe a annoncé que la première ligne du gazoduc Nord Stream 2 devant relier la Russie à l'Allemagne avait été posée.

«Je suis heureux de vous annoncer qu'aujourd'hui [...] la pose de la première branche du gazoduc Nord Stream 2 a été achevée avec succès. Les travaux liés à la pose de la deuxième branche se poursuivent.»: c'est ce qu'a annoncé le président russe Vladimir Poutine lors de la séance plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, ce 4 juin, à propos du projet de gazoduc devant relier la Russie à l'Allemagne.

Tout comme Nord Stream 1, il sera au service de la sécurité énergétique de l'Europe, de l’approvisionnement fiable des consommateurs européens en général

«Tout comme Nord Stream 1, il sera au service de la sécurité énergétique de l'Europe, de l’approvisionnement fiable des consommateurs européens en général», a développé le chef d'Etat, ajoutant que ce projet était «économiquement très positif et absolument conforme aux normes environnementales et aux exigences techniques les plus strictes.»

Vladimir Poutine a également déclaré que la Russie était prête à mener des projets similaires en Europe. Enfin, le dirigeant s'est dit favorable à ce que l'Europe règle le gaz russe en euros et pas en dollars.

La conduite sous-marine Nord Stream 2 représente un investissement d’une dizaine de milliards d’euros financé pour moitié par le russe Gazprom et pour l’autre moitié par cinq sociétés européennes (OMV, Wintershall Dea, Engie, Uniper et Shell). Reliant la Russie à l’Allemagne par voie sous-marine au fond de la Baltique, il devrait doubler la capacité actuelle du premier tronçon Nord Stream, entré en service en 2014, pour la porter à 110 milliards de mètres cubes par an.

Si ce projet a été au cœur de tensions entre Moscou et Washington, les Etats-Unis ont annoncé en mai renoncer à des mesures punitives contre la principale société construisant Nord Stream 2, Nord Stream 2 AG. 

Perturbé par de nombreuses sanctions de la part des Etats-Unis, le chantier avait malgré tout repris en février.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix