Poutine, Kurz, Bolsonaro... : des dirigeants s'expriment au Forum économique de Saint-Pétersbourg

Suivez RT France surTelegram

La séance plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg a lieu ce 4 juin. Plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement, parmi lesquels Vladimir Poutine, Sebastian Kurz et Jair Bolsonaro, y prennent la parole.

Mise à jour automatique
  • Fin de la séance plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

  • Interrogé sur sa vision du monde après la pandémie, Vladimir Poutine estime que celle-ci a montré notre vulnérabilité, mais aussi notre capacité à surmonter ensemble des crises communes. «L'essentiel est que nous soyons conscients de ce que sont les valeurs principales à travers le monde : la santé et la communication», a conclu le président russe.

  • «Tout ce qui se passe en Biélorussie attire l'attention de nos voisins qui voudraient y avoir une influence, mais il ne faut pas s'ingérer», déclare Vladimir Poutine.

  • «Ce qui s'est passé dans le Capitole ne peut être comparé à ce qui s'est passé en Biélorussie», estime le chancelier autrichien Sebastian Kurz. 

  • Vladimir Poutine s'exprime en ces termes sur les accusations d'ingérence dans les processus électoraux : «Près de la moitié des électeurs américains estiment que les élections n'ont pas été justes [...] A la suite des intrusions au Capitole, il y a eu 450 personnes arrêtées, 31 sont toujours détenues, sur la base de quoi ? Est-ce qu'on nous informe là-dessus? Non.»

    «En Biélorussie, il y a beaucoup de problèmes internes et nous cherchons à avoir une position neutre. Les doubles standards, il faut chercher à s'en débarrasser [...] Les forces de l'ordre seraient trop dures en Russie lors des manifestations, mais quand on regarde ce qui se passe en Europe de l'Ouest ? Avec des manifestants éborgnés [...] c'étaient des balles en caoutchouc démocratiques ?», a ajouté non sans ironie le président russe.

    «Je même moque complètement du fait d'être bloqué sur les réseaux sociaux, ce qui m'importe c'est la confiance du peuple russe», affirme Vladimir Poutine, sous les applaudissements du public. 

  • «Nous sommes un petit pays neutre, nous avons traditionnellement de bonnes relations avec les pays occidentaux et orientaux», rappelle le chancelier autrichien. 

  • Au sujet du futur sommet avec Joe Biden, Vladimir Poutine estime que les relations avec les Etats-Unis sont «particulièrement tendues aujourd'hui». «Pourquoi les Etats-Unis agissent-ils de cette façon? C'est pour moi mystérieux. [Du côté américain], les relations russo-américaines sont prises en otage par des considérations politiques internes», juge le président russe.

    Selon lui, les relations russo-américaines sont «l'otage de considérations politiques internes aux Etats-Unis». «J'espère que cela prendra fin un jour», a-t-il affirmé, ajoutant que «les intérêts fondamentaux dans le domaine au moins de la sécurité, de la stabilité stratégique et de la réduction des armes dangereuses» devaient primer.

  • Au sujet de l'autorisation du vaccin russe par les instances européennes, Vladimir Poutine estime qu'il s'agit d'une «lutte d'argent menée par ceux qui fabriquent d'autres vaccins». «La politique existe toujours à un degré ou à un autre, mais il s'agit ici de la défense d'intérêts économiques au dépens de l'intérêt des citoyens», ajoute-t-il. 

  • «J'espère que Spoutnik V sera bientôt approuvé dans l'Union européenne», déclare à nouveau le chancelier autrichien.

  • «Pour nous, les vaccins ne sont pas un sujet politique [...] Nous avons voulu acheter Spoutnik V [...] mais nous attendons l'autorisation des institutions européennes», affirme Sebastian Kurz.

Découvrir plus

Le forum économique de la capitale du nord de la Russie se tient du 2 au 5 juin et s'intéresse tout particulièrement, cette année, au développement technologique et aux nouvelles réalités économiques engendrées par la pandémie de Covid-19. Une centaine d’événements, dont certains sont à suivre en direct sur RT France, sont prévus. 

Lors de la sécession plénière du forum, ce 4 juin, plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement tiennent un discours, pour la plupart en visioconférence ou via un message-vidéo enregistré :

  • le président russe Vladimir Poutine
  • l'émir du Qatar cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani
  • le chancelier autrichien Sebastian Kurz
  • le président argentin Alberto Fernandez
  • le chef d'Etat brésilien Jair Bolsonaro

A l'issue de ces prises de parole, la rencontre se poursuit sous forme de discussions, avec la participation de Vladimir Poutine, Hamad ben Khalifa Al Thani et Sebastian Kurz.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»