En 2020, le déficit commercial de la France bouscule un nouveau record

En 2020, le déficit commercial de la France bouscule un nouveau record© Christian Hartmann Source: Reuters
Chaussettes décorées au motif du drapeau français exposées à la foire Made In France à Paris en novembre 2013 (illustration).

Le déficit commercial de marchandises de la France a atteint 65,5 milliards d’euros en 2020, sa plus mauvaise performance depuis huit ans. Selon Eurostat, c’est à l’intérieur de l’Union européenne que la France connait ses plus lourds déficits.

En 2020, le déficit du commerce extérieur de marchandises de la France s’est creusé de 7,3 milliards d’euros pour atteindre 65,5 milliards d’euros. C’est le déficit le plus élevé depuis 2012. L’an passé les exportations françaises ont baissé de 15,9%, tandis que les importations n’ont reculé que de 13%.

Le solde des ventes de produits industriels manufacturiers s’est encore détérioré de 22,3 milliards, poursuivant de façon accélérée une tendance observée depuis deux décennies. Selon les informations de la Direction des douanes et des droits indirects, cette diminution des exportations plus importantes que celle des achats à l’étranger, a notamment concerné les secteurs aéronautique et automobile. Les importations de masques de protection ont pesé à elles seules pour 5,9 milliards. Pandémie oblige, les exportations et importations de produits pharmaceutiques et médicaux ont été les seules à rester dynamiques.

Malgré la détérioration générale, certains secteurs d’activité continuent en France de générer des excédents commerciaux. C’est notamment le cas de l’aéronautique et du spatial ; de la chimie, parfum et cosmétiques ; de l’agroalimentaire ; et de l’industrie pharmaceutique. En revanche la France reste déficitaire pour les biens d’équipement, l’énergie, le textile et l’automobile.

Dans l’édition datée de 2021 de son rapport annuel, la direction du Trésor précise qu’en tenant comptes des échanges de services, qui ont dégagé pour la France en 2020 un excédent de 8,3 mds d’euros, et des flux d’investissements directs étrangers (IDE), le solde du commerce extérieur de la France pour 2020 présente un déficit de 53,2 milliards soit 2,3% du produit intérieur brut.

Eurostat, qui utilise d’autre périmètres comptables, donne pour la France en 2020 un déficit des échanges de marchandises de 82,5 milliards d’euros, proche des 85 milliards d’euros confirmés par la direction des douanes en comptabilisant les coûts de fret et d’assurance (méthode CAF/FAB).

Plus fort recul de l'activité commerciale extérieure au sein de l'Union européenne

Eurostat souligne une autre caractéristique du commerce de marchandises de la France : un énorme déséquilibre entre le commerce à l’intérieur de l’UE, lourdement déficitaire pour la France (-107,6 milliards) et son commerce extérieur à l’UE qui a présenté en 2020, un excédent de 25,2 milliards d’euros, il est en vrai en très fort retrait par rapport à 2019 (+ 35,8 milliards).

Enfin, Eurostat nous apprend que la France est, au sein de l’Union européenne, le pays dont l’activité commerciale extérieure à le plus baissé, à -16% contre -10% en Italie et en Espagne et -9% en Allemagne, tandis qu’elle croissait dans un seul Etat membre, l’Irlande (+3%), un des champions européens du commerce extérieur de marchandises avec un excédent de 71 milliards d’euros en 2020, derrière l’Allemagne (182,4 milliards d’euros), mais devant les Pays-Bas (+ 67,9 milliards d’euros) et l’Italie (+63,6 milliards d’euros).  

Ivan Lapchine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»