«Scénario à la grecque» : la déclaration du chef du FMI en Europe sur la dette française fait réagir

«Scénario à la grecque» : la déclaration du chef du FMI en Europe sur la dette française fait réagir© Bogdan Cristel Source: Reuters
Jeffrey Franks le 5 février 2012 en Roumanie (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Alors que le patron du bureau européen du FMI avait expliqué que la France devrait mettre en place un plan «d’assainissement budgétaire» en raison de sa dette élevée, plusieurs personnalités lui ont répondu. Et sa proposition passe mal.

«La dette en France est élevée et nous pensons que le moment est venu d'élaborer et d'approuver un plan d'assainissement budgétaire crédible à moyen terme» : c'est ce qu'avait déclaré le directeur du bureau européen du Fonds monétaire international (FMI), Jeffrey Franks, cité par Reuters le 19 janvier 2021. Une proposition qui est – semble-t-il – mal passée auprès de certaines personnalités dans l'Hexagone, qui n'ont pas manqué de lui répondre le 25 janvier.

«Comme je ne vois pas Macron s’y opposer (au contraire). Préparez-vous à un scénario à la grecque. Deux ans après, quand l’économie sera en lambeaux, on aura droit à un article du chef économiste du FMI dans l’American Economic Review pour nous dire : "Bah mince, on a fait une erreur de diagnostic, on a sous-estimé le multiplicateur budgétaire." Histoire vraie pour la Grèce», a fait valoir sur Twitter l'économiste Thomas Porcher.

«Les conséquences de ces erreurs pour la population grecque (et dans les 10 prochaines années pour la France si personne ne s’y oppose) : chômage : +190%, revenu par ménage : -30%, suicide : +44%, mortalité infantile : +42%, dette: + 36%. Ce serait la pire des choses...», a-t-il ajouté.

De son côté, l'éditorialiste Alexis Poulin s'est également montré critique à l'encontre de la proposition de Jeffrey Franks. «Macron a créé la dette Covid et mis l'économie volontairement en faillite. Maintenant le FMI veut imposer les réformes structurelles nécessaires pour nous faire vivre l'enfer grec et accélérer la mise à mort de l'Etat social. Si les Français acceptent, ils sont perdus», a-t-il fustigé, toujours sur la plateforme de microblogging.

Dans son rapport annuel sur l'économie française, le FMI a prévu un rebond de la croissance de 5,5% après une contraction de 9% en 2020, principalement en raison de la pandémie de coronavirus. Le rapport économique, social et financier annexé au projet de loi de finances 2021 et rendu public le 2 octobre dernier prévoit quant à lui un taux d'endettement qui s'élèvera à 117,5% du PIB, soit 19,4 point de plus qu'en 2019.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»