Venezuela : Washington sanctionne une banque russe pour son «soutien au régime illégitime» de Maduro

Venezuela : Washington sanctionne une banque russe pour son «soutien au régime illégitime» de Maduro© ANDRES MARTINEZ CASARES Source: Reuters
Evrofinance Mosnarbank est pointée du doigt par Washington pour ses échanges avec le groupe pétrolier public vénézuélien PDVSA.

Le Trésor américain a déclaré sanctionner la banque russe Evrofinance Mosnarbank dans le but affiché de sanctionner les institutions financières qui soutiennent le gouvernement vénézuélien du président Maduro, «illégitime» aux yeux de Washington.

Les Etats-Unis ont sanctionné ce 11 mars la banque russe Evrofinance Mosnarbank, mettant à exécution leur menace de punir les sociétés étrangères accusées de soutenir le pouvoir du président vénézuélien Nicolas Maduro.

«Cet acte démontre que les Etats-Unis vont prendre des mesures contre les institutions financières étrangères qui soutiennent le régime illégitime de Maduro et contribuent à l'effondrement économique et à la crise humanitaire qui sont des fléaux pour le peuple du Venezuela», a déclaré le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin dans un communiqué. Cette banque de Moscou est mise en cause pour ses échanges avec le groupe pétrolier public vénézuélien PDVSA.

«Les Etats-Unis continuent de prendre des mesures contre ceux qui soutiennent le régime illégitime de Maduro et contribuent à l'effondrement économique et à la crise humanitaire du [Venezuela]», a par ailleurs justifié le Département américain du Trésor, le ministère de l'Economie des Etats-Unis dans un tweet.

Evrofinance Mosnarbank est la propriété de groupes publics russe et vénézuélien. Elle est sanctionnée en raison de ses échanges avec la société pétrolière vénézuélienne publique PDVSA, qui a été inscrite fin janvier sur la liste noire américaine.

Ces sanctions impliquent que les avoirs d'Evrofinance Monsnarbank aux Etats-Unis ou détenus par des Américains sont gelés et qu'il est interdit aux ressortissants américains d'échanger avec l'établissement.

La Maison Blanche a fait savoir la semaine précédente qu'elle étendrait ses sanctions aux institutions financières étrangères «impliquées dans une aide à des transactions illégales bénéficiant à Nicolas Maduro et son réseau corrompu». La Russie a elle qualifié le 2 mars, par le biais de son ministre des Affaires étrangères, l'attitude de Washington envers le Venezuela de «violation éhontée du droit international» et d'«ingérence flagrante dans les affaires intérieures d'un Etat souverain».

Lire aussi : La Russie fait savoir aux Etats-Unis qu'elle condamne leur «ingérence flagrante» au Venezuela 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»