L'Inde devient la sixième puissance économique mondiale et dépasse la France

- Avec AFP

L'Inde devient la sixième puissance économique mondiale et dépasse la France© MONEY SHARMA Source: AFP
Le premier ministre indien Narendra Modi et son homologue sud-coréen Moon Jae-in lors d'une visite officielle/Image d'illustration

Selon la Banque mondiale, la France est passée de la sixième à la septième place des puissances économiques mondiales. L'Inde, qui passe devant l'Hexagone, profite de sa forte croissance annuelle de plus de 7 %. Les Etats-unis restent en tête.

La banque mondiale a fait savoir ce 11 juillet que la France avait perdu sa place de sixième puissance économique mondiale, aux dépends de l'Inde.

Le PIB de l'Inde a ainsi atteint 2597 milliards de dollars en 2017 contre 2582 milliards pour la France.

Selon les prévisions annuelles du Fonds monétaire international (FMI), les économies émergentes et en développement d'Asie devraient connaître une croissance de 6,5% en 2018. La Chine et l'Inde atteindront ainsi une croissance plus élevée que la moyenne mondiale, estimée à 3,9%.  

La croissance économique du géant indien est attendue à 7,4% en 2018 et 7,8% en 2019, selon le FMI. Une économie qui sera soutenue à court terme, comme pour la Chine, par une forte consommation intérieure, ainsi que par une réforme fiscale, selon le Fonds. 

En l'espace de dix ans, l'Inde a doublé son PIB. Une étude du Centre for Economics and Business Research, un cabinet de consultants basé à Londres, a prédit en décembre 2017 que l'Inde supplanterait le Royaume-Uni et la France pour devenir la cinquième économie mondiale dès 2018, et briguer la troisième place en 2032. 

En 2017, le PIB du Royaume-Uni s'est élevé à 2 622 milliards de dollars, derrière l'Allemagne (4e), le Japon, la Chine et les Etats-Unis. 

Lire aussi : Sanctions américaines : l'Inde annonce qu'elle continuera à commercer avec l'Iran et le Venezuela

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter