A coups de bâtons et de pierres, les Indiens célèbrent le Bagwal Mela, un festival sanglant

Le 8 août les habitants du petit village de Devidhura, dans l’Etat indien de l'Uttarakhand, ont fêté le Bagwal Mela.

Après la prière rituelle Puja, les participants s'engagent dans un combat à coups de bâtons et de pierres, qui entraîne pour certains des blessures sanglantes. Les fidèles, séparés en quatre groupes appelés «khams», se lancent des pierres. Un prêtre arrête la bataille après s’être assuré qu'assez de sang a été versé pour la déesse Maa Barahi.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.