Pas de sanction pour RT France après son audition par le CSA

Pas de sanction pour RT France après son audition par le CSA Source: RT France
Photo d'illustration

David Koubbi, avocat de RT France, a expliqué ce 26 février que la chaîne n'avait pas été sanctionnée après la diffusion en mars 2019 d'un sujet dans lequel elle donnait la parole à un général russe au sujet du conflit syrien.

David Koubbi, avocat de RT France, a annoncé ce 26 février que le CSA avait décidé de ne pas prononcer de sanction à l'encontre de la chaîne, à la suite d'un sujet diffusé fin mars 2019 sur le conflit syrien. «Votre rédaction, des journalistes de votre chaîne, ont relayé la parole d'un officiel russe sur le conflit en Syrie. Et le sujet qui semble avoir inquiété le CSA était très précisemment le fait qu'il ait été cité. Or, pour ce que j'ai pu en voir, les journalistes de votre rédaction ont parfaitement fait leur travail dès lors que la source était rappelée, que le conditionnel était employé», a expliqué David Koubbi. C'est pourquoi le CSA a décidé «de ne pas prononcer de sanction».

RT France avait relayé la parole d'un officiel russe, le général Victor Kouptchichine, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Celui-ci avait soutenu que des représentants des services secrets français et belges auraient participé, avec des groupes terroristes, à la préparation d'une provocation à l'arme chimique en Syrie, dans le but de piéger Moscou et Damas.

Notre objectif c’est de donner plusieurs points de vue

Dans ce sujet, notre média s'est attaché à présenter le point de vue des différentes parties dans notre traitement de l'information. Après les propos du général Kouptchichine, cités par RT France, nous avons également rapporté les positions des diplomaties française et belge, qui ont démenti formellement toute implication de leurs services. «On s'est posé la question et on a décidé de relayer la parole de ce général russe. Si on ne parle pas de ça, qui va en parler ?» avait notamment déclaré ce même 26 février, lors de l'audition de la chaîne par le CSA, Xenia Fedorova, présidente de RT France. «Notre objectif c’est de donner plusieurs points de vue», avait-elle par ailleurs rappelé. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»