Conférence sur les Casques blancs à Genève : Guy Mettan déçu que RSF cède au «politiquement correct»

Conférence sur les Casques blancs à Genève : Guy Mettan déçu que RSF cède au «politiquement correct»© RT France
Guy Mettan a reçu des pressions de RSF pour l'organisation à Genève d'une conférence de presse sur les Casques blancs
Suivez RT France surTelegram

Le directeur du Club suisse de la presse s'est confié à RT France après l'organisation d'une conférence critique sur le rôle des Casques blancs en Syrie. Sommé par Reporters Sans Frontières (RSF) d'annuler l'événement, il n'a pas cédé aux pressions.

«Je n'ai pas compris pourquoi [Reporters Sans Frontières] une organisation qui défend la liberté d'expression, pouvait [me] demander de censurer un groupe de personnes qui venaient défendre une position quelconque, en l’occurrence une position critique sur les Casques blancs en Syrie», confie le directeur du Club suisse de la presse Guy Mettan à RT France.

Organisateur d'une conférence au ton critique sur le rôle des Casques blancs, organisation controversée qui agit dans le cadre du conflit syrien, Guy Mettan a en effet rencontré des pressions, RSF Suisse lui demandant d'annuler purement et simplement l'événement accusant de proximité avec «la propagande russe» deux intervenants :  Vanessa Beeley (journaliste) et Marcello Ferranda De Noli (président de l'association Médecins suédois pour les droits de l'homme).

Après avoir maintenu la conférence qui s'est déroulée le 28 novembre sans encombre, Guy Mettan se dit particulièrement «déçu» de l'attitude de ses confrères, lui qui fut l'un des membres fondateurs de RSF Suisse dans les années 1980. Il estime en effet que l'ONG helvète a cédé au «politiquement correct» en refusant la présence d'invités critiques vis-à-vis des Casques blancs, organisation qui avait elle aussi été conviée à la conférence mais n'a pas donné suite.

Auteur: RT France

«J'espère que RSF [...] acceptera désormais que l'on donne d'autres points de vue et que la liberté d'expression soit défendue et non pas combattue», conclut le directeur du Club suisse de la presse.

Lire aussi : Reporters sans frontières veut l'annulation d'une conférence sur l'«agenda caché» des Casques blancs

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix