Expert chinois sur les relations Etats-Unis-Chine : «La Chine est parée à toute eventualité»

Expert chinois sur les relations Etats-Unis-Chine : «La Chine est parée à toute eventualit黩 POOL New Source: Reuters
Véhicules militaires chinois portant des missiles ballistiques DF-21D

Washington essaie de nouveau d'établir une relation constructive avec Pékin. Mais étant donné sa rhétorique hostile, cette relation peut-elle progresser ? Le docteur Wang Wen, conseiller du gouvernement chinois, répond aux questions de RT.

RT : Après une série de menaces de la part de la nouvelle administration américaine à l'égard de la Chine, les Etats-Unis semblent adopter un ton plus amical. Pékin serait-il prêt à tourner la page et repartir de zéro ?

Wang Wen (W. W.) : Comment appréhender la nouvelle administration américaine ? Telle est l'une des questions les plus importantes de la politique étrangère de la Chine. Le président Xi et le président Trump vont se réunir bientôt ; je pense que ce sera un très bon point de départ pour la période de relations sino-américaines à venir.

Le but de la Chine est d'expliquer aux Etats-Unis comment respecter les autres grandes puissances telles que la Chine et la Russie

Je pense que les Etats-Unis devraient apprendre de l'expérience de la Russie, parce que la Russie respecte beaucoup la Chine, et la Chine respecte beaucoup la Russie, alors que les Etats-Unis n'ont, dans le passé respecté ni l'une, ni l'autre. C'est pourquoi cette fois, le but de la Chine est d'expliquer aux Etats-Unis comment respecter les autres grandes puissances telles que la Chine et la Russie. Je crois qu'aujourd'hui, l'un des plus grands défis dans les relations entre la Chine et les Etats-Unis est d'apprendre à éviter le piège historique – c'est-à-dire quand une grande puissance émerge, une autre grande puissance se met à lui faire la guerre.

RT : Y-a-t-il gens en Chine qui croient qu'une confrontation doit avoir lieu ?

W. W. : Bien sûr ! La Chine est un pays très complexe. Nous avons une population de 1,3 milliard de personnes, il y a beaucoup de nationalistes. D'après ces nationalistes, on peut oser entrer dans un conflit avec les Etats-Unis. Mais en dehors de cela, le gouvernement chinois est très rationnel. Il cherche l'équilibre entre nationalistes et libéraux et suit un cap distinct en matière de politique étrangère. La Chine veut discuter avec toutes les grandes puissances de manière paisible et progressive, pour que chacun y trouve son compte.

RT : On entend souvent qu'une «rencontre accidentelle» peut engendrer une confrontation militaire, voire même une guerre. Etes-vous rompu à ce genre de scénario ?

W. W. : La Chine est maintenant parée à toute éventualité, parce que d'une part, elle a beaucoup de think-tanks qui réfléchissent pour le gouvernement à propos de tout cela, et d'autre part, notre politique étrangère est très intelligente. Nous évitons de nous retrouver dans des situations compliquées. C'est très intéressant, il faut croire en la politique étrangère de la Chine. La Chine n'a mené aucune guerre ces 30 dernières années. La Chine est le pays le plus pacifique du monde.

Dans le nouveau contexte de l'Asie-Pacifique, une alliance militaire avec les Etats-Unis est inutile

RT : Pensez-vous que le système des alliances américaines dans la région avec vos pays voisins soit prêt à s'effondrer ?

W. W. : Je crois que dans le nouveau contexte de l'Asie-Pacifique, une alliance militaire avec les Etats-Unis est inutile. Les pays de l'Asie-Pacifique doivent assurer leur durabilité. Comment y parvenir ? Nous n'avons pas besoin de ces alliances militaires, il nous faut des investissements, la construction d'infrastructures au lieu de ces alliances.

RT : En ce qui concerne l'accord du TPP que Barack Obama cherchait à mettre en place, le président Trump l'a enterré. Cet accord aurait isolé la Chine. Votre président affirme en ce moment qu'il défendra le libre-échange. La Chine est-elle donc prête à reprendre ce traité là où les Etats-Unis l'ont abandonné ?

W. W. : Tous les pays du monde devraient suivre les règles de l'OMC. Il y a des règles existantes, pourquoi les Etats-Unis devraient-ils établir de nouvelles règles ? Je crois donc que Donald Trump a bien fait. La majorité des Chinois soutiennent Donald Trump.

RT :La Chine s'est toujours contentée d'être un leader régional, mais elle construit maintenant des infrastructures de la Route de la soie et investit en Afrique. Peut-on dire que les temps changent et que Pékin cherche à étendre son influence à l'étranger ?

W. W. : Bien sûr, la Chine est la deuxième plus grande économie du monde, dans dix ans elle sera la plus importante, dans trois ou cinq ans son marché de consommation sera le plus vaste au monde. La Chine veut certainement fournir des biens au reste de la planète. Le président Xi a lancé, il y a trois ans, de nouvelles initiatives, que vous avez mentionnées. Cela veut dire qu'en tant que nouvelle grande puissance, la Chine veut contribuer au monde avec des principes pacifiques de gagnant-gagnant, sans guerre, sans conflit. Je penes que c'est une bonne chose pour le monde.

On ne peut pas juger Donald Trump d'après sa seule campagne présidentielle

RT : Quand Donald Trump parle de la Chine, un jour il dit blanc, un autre il dit noir. Pensez-vous que cela fait partie de sa stratégie, d'être imprévisible ? Et si c'est le cas, cela fonctionne-t-il ?

W. W. : Donald Trump est une personnalité très intéressante ; il apprend à être président des Etats-Unis, c'est une personne intelligente. Je pense qu'on ne peut juger Donald Trump d'après sa seule campagne présidentielle. Il faut lui donner du temps pour apprendre à être président. Je pense donc que la Chine est confiante en son engagement aux côtés de Donald Trump, pour lui expliquer comment cette relation va profiter aux intérêts fondamentaux des Etats-Unis dans l'avenir. Je crois que la coopération entre les Etats-Unis et la Chine, entre les Etats-Unis et la Russie, sera bénéfique aux intérêts américains.

Lire aussi : «La Chine pourrait faire plus pour limiter les ambitions nucléaires de la Corée du Nord»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage