L’Europe doit assumer sa part de responsabilités dans le chaos du Moyen-Orient

La directrice associée du Centre d’études sur le Moyen-Orient de Beyrouth, Catherine Shakdam, croit que l’Europe récolte en Méditerranée ce qu’elle a semé au Moyen Orient.

Dimanche 19 avril, un bateau avec à bord 700 immigrés à destination de l’Union Européenne a coulé près de la Libye, à 200 km environ au Sud de l’île italienne de Lampedusa. Les organisations des droits de l’Homme exigent que l’Union européenne accroisse les effectifs des équipes en charge de la garde de son littoral méditerranéen.  

Amnesty International affirme que l’opération de sauvetage des immigrés est tristement inadéquate. Il y a beaucoup d’opinions tout-à-fait différentes sur ce qu’on doit faire avec ces réfugiés en Europe.  

Mais pour la directrice associée du Centre d’études sur le Moyen-Orient de Beyrouth, Catherine Shakdam, tous ces gens qui se lancent vers l’Europe essayent simplement d’échapper à la désolation dans laquelle les grands de ce monde les ont plongés.

«Les femmes, les enfants, les civils meurent parce qu’ils tentent désespérément d’échapper aux difficultés économiques et aux zones de guerre», explique la directrice associée.  

Catherine Shakdam estime que l’Europe a sa part de responsabilité dans le chaos qui règne au Proche et au Moyen Orient. Et qu’elle doit maintenant les assumer.

«Je crois que d’une certaine façon l’Europe doit assumer ses responsabilités parce qu’elle… vous savez… d’une façon ou d’une autre, a créé ce chaos», poursuit l’intéressée.  

La directrice associée du Centre d’études sur le Moyen-Orient de Beyrouth a souligné que la mort du colonel Kadhafi avait une incidence directe sur la recrudescence du nombre de migrants qui tentent de gagner l’Europe. Après la chute de son régime, les pays africains ont été privés de l’argent qu’il leur distribuait, ce qui a accru les difficultés économiques.  

«Le problème principal vient de la Libye où le colonel Kadhafi subventionnait beaucoup de pays africains. Et maintenant qu’il est mort et que son régime s’est complètement effondré, ces pays sont privés de cet argent et les difficultés sociales et économiques sont devenues plus graves», explique Catherine Shakdam.  

Chaque personne cherche la prospérité pour sa famille. Rien d’étonnant que les résidents du Moyen-Orient se dirigent vers les pays plus prospères que les leurs.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales