Petites portions : les casques bleus suédois au Mali critiquent les rations alimentaires de l’ONU

Reuters/Bob Strong Source: Reuters
Reuters/Bob Strong

Le contingent suédois de l’opération internationale de l’ONU au Mali dénoncent des rations alimentaires jugées dérisoires qui, selon eux, forcent les soldats à aller au lit affamés.

Les soldats suédois ont dit au quotidien suédois Dagens Nyheter que les rations alimentaires livrées par  de 1 800 kilocalories par personne par jour ne sont pas suffisantes.

«C’est fou qu’en 2015, nous ne recevions pas assez de nourriture. Cela affecte l’humeur. Les gens deviennent grincheux et irrités quand ils ne peuvent pas manger à leur faim».

Les soldats suédois qui sont arrivés en janvier 2015 et qui sont basés près de Tombouctou pensent que les standards de nourriture désignés pour les 39 pays participant à l’opération ne sont pas adaptés pour eux.

«1 800 kilocalories c'est peut-être assez pour des soldats de l’ONU du Burkina Faso et du Bangladesh qui sont plus petits, mais pas pour nous», a dit un autre soldat suédois.

Face aux déclarations comme quoi les soldats suédois «vont au lit affamés», le chef des forces suédoises de l’opération dirigée par l’ONU, le lieutenant-colonel Carl-Magnus Svensson a résumé la situation comme «une exigence de luxe».

Svensson pense que cela ne serait pas correct pour les forces suédoises de demander plus de nourriture que les autres unités de l’ONU à Tombouctou.

«Si vous travaillez comme un athlète d’élite, faîtes votre travail ici et voulez manger comme à la maison, vous aurez faim, et la capacité de l’unité diminuera au fil des opérations», a-t-il dit à Dagens Nyheter.

Cependant, le manque de nourriture, selon certaines sources, affecte le physique et la santé qui sont essentiels pour porter un équipement de combat qui pèse de 25-30 kg dans des contrées désertiques d’Afrique de l’Ouest où les températures atteignent 40 degrés Celsius le jour et chutent jusqu’à 6-7 degrés la nuit.

Quand les soldats suédois sont arrivés pour la première fois à la base près de Tombouctou, les provisions étaient fournies par leur propre , la portion individuelle comprenait de la nourriture sèche, un chocolat, des biscuits, des noix et autres. Le contenu énergétique des rations était d’environ 3 500 kilocalories par jour ce qui convient aux besoins journaliers des soldats, a rapporté Dagens Nyheter.
Depuis mars, la ration alimentaire des soldats n’est que de «1 800 kilocalories par personne par jour», a-t-on rapporté.

La mission de maintien de la paix au Mali a été établie en avril 2013 par le Conseil de Sécurité de l’ONU pour stabiliser le pays après la rébellion des Touaregs en 2012.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales