Québec : les manifestations étudiantes se poursuivent

Capture d'écran d'une vidéo de RT
Capture d'écran d'une vidéo de RT

Les étudiants québécois ont continué à manifester contre la brutalité policière et la politique d’austérité dimanche alors que près d'un millier de personnes étaient rassemblées devant l'Assemblée nationale pour la troisième fois en six jours.

«C'est une grosse période de mobilisation», a souligné Camille Godbout, porte-parole de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSE).

Près d’un millier de personnes sont descendues dans les rues pour exprimer leur indignation contre la brutalité de la police tandis que Naomie Tremblay-Trudeau, étudiante de 18 ans, a été blessée jeudi par une grenade lacrymogène lancée près de son visage par un agent de  québécois.

La communauté universitaire québécoise, depuis 2010, se mobilise régulièrement contre les coupes budgétaires dans l’enseignement qui ont atteint un total de sept milliards de dollars et les conséquences négatives de cette  qui se sont fait sentir sur les campus de toute la province.

Les manifestations se poursuivront, selon Camille Godbout. Jeudi prochain, on attend une manifestation massive à Montréal qui rassemblera plus de 100 000 étudiants en grève d’après les attentes des organisateurs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales