L'UE voudrait assouplir les sanctions des banques russes pour améliorer le commerce alimentaire

L'UE voudrait assouplir les sanctions des banques russes pour améliorer le commerce alimentaire© Andrey BORODULIN Source: AFP
Un agriculteur cultive un champ de blé à Mélitopol en Ukraine, le 14 juillet 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Alors que des dirigeants africains critiquent l'impact des sanctions imposées aux banques russes sur le commerce de denrées alimentaires, l'Union européenne envisagerait de les assouplir prochainement, selon un document consulté par Reuters.

L'Union européenne devrait modifier le 20 juillet ses sanctions à l'encontre de Moscou en autorisant le déblocage de certains fonds de banques russes, nécessaires pour réduire les goulets d'étranglement dans le commerce mondial de denrées alimentaires et d'engrais, selon un projet de document consulté par l'agence de presse Reuters ainsi que par l'AFP.

En vertu de cette modification, les pays de l'UE seraient en mesure de débloquer les fonds appartenant aux principaux prêteurs russes VTB, Sovcombank, Novikombank, Otkrytié FC Bank, VEB, Promsviazbank et Bank Rossiya, selon le document. Le projet de document stipule que les fonds pourront être débloqués «après qu'il sera déterminé que ces fonds ou ressources économiques sont nécessaires pour l'achat, l'importation ou le transport de produits agricoles et alimentaires, y compris le blé et les engrais». Par ailleurs, dans le cadre des nouvelles sanctions qui seront adoptées le 20 juillet, la Sberbank – la plus grande banque russe – fera l'objet d'un gel de ses actifs, à l'exception des ressources nécessaires au commerce des denrées alimentaires, a déclaré à Reuters un responsable de l'UE.

Cette décision intervient alors que des dirigeants africains critiquent l'impact négatif des sanctions sur le commerce, ce qui pourrait avoir exacerbé les pénuries alimentaires. De son côté, l'UE, qui estime que la responsabilité en incombe à l'opération militaire russe en Ukraine et au blocage des ports de la mer Noire, avait jusqu'à présent nié que ses sanctions affectaient le commerce alimentaire. La Russie a répondu à de nombreuses reprises à ces accusations, comme le 21 juin où la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Maria Zakharova a tenu – de nouveau – à mettre les points sur les i, données de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à l'appui.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix