Opération militaire en Ukraine : le ministre russe de la Défense rend visite à des hauts gradés

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou inspecte des hauts gradés des forces armées russes,
Suivez RT France surTelegram

Sergueï Choïgou a inspecté des commandants militaires participant à l'offensive en Ukraine, lancée par la Russie il y a près de cinq mois, selon des informations rapportées par le ministère de la Défense ce 16 juillet.

«Le ministre russe de la Défense, le général d'armée Sergueï Choïgou, a inspecté les groupements des forces armées russes [du Commandement stratégique opérationnel] Sud et Centre qui exécutent des missions dans le cadre de l’opération militaire spéciale en Ukraine», rapporte ce 16 juillet dans un communiqué le ministère russe de la Défense, sans préciser le lieu de cette rencontre.

Selon la même source, le ministre a entendu les rapports sur la situation actuelle du commandant du groupe Sud, le général d'armée Sergueï Sourovikine, du commandant du Groupe Centre, le colonel général Alexandre Lapine, et d'autres commandants et chefs d'état-major russes.

A l’issue de cette réunion, Sergueï Choïgou a donné «les instructions nécessaires pour intensifier encore les opérations des groupes dans toutes les zones opérationnelles afin d'exclure la possibilité que le régime de Kiev lance des frappes massives de missiles et d'artillerie contre les infrastructures civiles et les habitants du Donbass et d'autres régions», rapporte la Défense russe.

Près de cinq mois d'opération en Ukraine

Pour rappel, Moscou a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine, en faisant valoir la nécessité de protéger les populations du Donbass, les autorités locales étant en conflit avec Kiev depuis 2014. La Russie avait reconnu quelques jours avant son offensive les Républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk, considérant que Kiev ne respectait pas les accords de Minsk, censés garantir aux régions du Donbass un statut particulier au sein de l'Ukraine. Moscou a fait également valoir la nécessité de «dénazifier» et désarmer l'Ukraine.

Kiev, de son côté, dénonce une guerre d'invasion, de même que ses alliés occidentaux qui ont multiplié les sanctions contre la Russie et livré de nombres équipements militaires aux autorités ukrainiennes.

Kiev et Moscou se sont accusés mutuellement d'avoir commis des crimes de guerre.

Trois mois après le lancement de l'offensive russe, le 24 mai dernier, Sergueï Choïgou avait souligné que son pays poursuivrait celle-ci jusqu'à ce que «tous les objectifs soient remplis». Plus récemment, le 7 juillet, le président Vladimir Poutine a affirmé que la Russie n'avait «encore rien commencé de sérieux», tout en soulignant que Moscou ne refusait pas des pourparlers de paix.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix